samedi 26 septembre 2020
Accueil | Politique | Tuerie des manifestants à Badalabougou : Boubou Cissé lâché par son conseiller spécial Mamadou Bamou Touré

Tuerie des manifestants à Badalabougou : Boubou Cissé lâché par son conseiller spécial Mamadou Bamou Touré

À la suite de manifestations du 10 juillet ayant conduit à la mort de plusieurs manifestants après usage des balles réelles par l’armée, le conseiller spécial de Boubou Cissé a dû remettre sa démission en toute responsabilité.
Selon le conseiller spécial de Boubou Cissé, Mamadou Bamou Touré, il est inconcevable d’utiliser des balles réelles avec des forces inadaptées pour le maintien de l’ordre.

En toute responsabilité, le 17 juillet dernier, et après la tuerie de manifestants par les balles des soldats maliens, Mamadou Bamou Touré, Conseiller Spécial du Premier ministre Boubou Cissé a rendu sa démission. La lettre de démission ouvre une autre page sur le Premier ministre Boubou Cissé qui a essayé de faire croire à l’opinion qu’il n’en était rien en demandant les explications par une note au secrétaire du ministère de la Défense.
« À l’évidence, le sang a coulé : 23 morts et plus de 150 blessés, jusque dans la Mosquée. En la matière, l’Histoire retient que le Président Modibo KEITA, Père Fondateur du Mali moderne, a légué à la postérité la page la plus sublime de son Testament Politique : « Qu’on désarme ma garde et qu’aucun camp ne riposte. Il ne faut pas qu’une seule goutte de sang malien soit versée pour que je reste au pouvoir… Je suis fier de me réclamer de son école, de la cohorte de ses disciples. À ce titre, je suis au regret de vous présenter ma démission par solidarité avec les victimes de la répression sanglante de juillet 2020 et au-delà, par fidélité à l’enseignement de mon Père Spirituel » a écrit Mamadou Bamou TOURE, Conseiller Spécial du Premier ministre Boubou Cissé en adressant sa démission à Boubou Cissé.
Dans une tentative de récupération, un décret d’abrogation partielle a été pris par le Premier ministre pour la nomination au cabinet. Selon ce décret, la nomination de Mamadou Bamou Toure a été abrogée.
En tout cas, il est clair que le Premier ministre est de plus en plus esseulé par son entourage. Et selon des indiscrétions après le conseiller spécial, Mamadou Bamou Touré, il est fort probable que d’autres cadres du cabinet de Boubou Cissé suivent l’exemple. Au-delà, la démission en elle est porteuse d’information sur les vrais commanditaires.
Bourama Kéïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

FAUX DEBAT DE GENERATION AU SEIN DU M5 RFP : qui veut intenter un procès contre Mountaga Tall, Choguel K. Maiga et Mohamed Ali Bathily ?

Certains jeunes cadres au sein du M5 RFP, assoiffés du pouvoir et en manque d’arguments, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils