dimanche 20 juin 2021
Accueil | Société | Trois ministres en visite à Kéniéba suite aux alertes sur le dragage du Falémé : Alou DIALLO, président Wassa Ton, salut la démarche des membres du gouvernement           

Trois ministres en visite à Kéniéba suite aux alertes sur le dragage du Falémé : Alou DIALLO, président Wassa Ton, salut la démarche des membres du gouvernement           

Suite aux cris de détresse lancés par l’Association Wassa et son président Alou Diallo, trois ministres du gouvernement de la transition ont effectué le déplacement le 7 décembre dernier. En guise de remerciement, ladite association a adressé une note pour saluer ce déplacement qui témoigne de l’attachement du gouvernement.

“Heureusement, nos cris de cœur ont été largement entendus au plus haut sommet de l’État. Votre présence à Keniéba, ce jeudi 7 janvier 2021, avec deux autres membres du gouvernement dans le cadre de lancement officiel de l’opération « Falémé ni Sanou kô dambé» est une parfaite illustration’’, c’est en substance le contenu des lettres adressées aux ministres de l’Énergie et de l’Eau, de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable et celui de la Sécurité et de la Protection Civile.

Cette opération, faut-il le rappeler, vise à mettre fin à l’utilisation illégale des dragues et autres machines lourdes dans le cercle, souligne la lettre.

“La population de Keniéba à travers l’association Wassa Ton  salue votre engagement à leur côté. Nous ne ménagerons aucun effort pour soutenir les autorités dans cette lutte qui vise à soulager la population locale’’, s’est réjoui le Président Alou Diallo avant d’ajouter : “par la présente, nous vous remercions infiniment d’avoir répondu à nos sollicitations et nous espérons  la poursuite de l’opération jusqu’à la victoire finale. Les membres de « Wassa Ton » sont entièrement disponibles pour tout besoin afin que cette lutte soit un succès’’.

Faut-il le rappeler, crée sous le récépissé N°2019-33/PCK du 12 septembre 2019, Wassa Ton est une association regroupant les jeunes des 12 communes du cercle de Keniéba. Cette association présidée par Aliou Diallo  œuvre pour le développement du cercle. Plus d’une quinzaine d’associations en tout ont milité pour l’intervention du gouvernement.

Il faut dire que depuis quelques années, le cercle de Keniéba est menacé par l’usage de la drague par des orpailleurs étrangers et locaux illégaux. Dans notre cercle, la drague est employée pour exploiter dangereusement de l’or dans les cours d’eau. Son usage engendre la dégradation des cours d’eau et de l’environnement (contamination de l’eau avec des produits chimiques, la pollution de l’air par les hydrocarbures, le déséquilibre dans l’écosystème aquatique).

Il est aujourd’hui la source de nombreux conflits entre les populations et certains exploitants miniers pour la plupart des Chinois. Selon toujours des experts du domaine, la drague creuse profondément dans le lit du fleuve en provoquant des changements géomorphologiques du littoral et la destruction physique d’habitats de plusieurs espèces d’êtres vivants. Certaines espèces s’adaptent, mais la plupart disparaissent.

En clair, cette visite des autorités marque un tournant dans la lutte contre la destruction de l’environnement dans cette localité.

Bourama Kéïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

Liberté provisoire accordée à Rasta: Moins virulent à sa sortie du MCA après un mois de détention !

Par une lettre publiée sur les réseaux sociaux, M. Youssouf Bathily dit Rasta demande pardon …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils