mercredi 27 janvier 2021
Accueil | Société | Téléphonies mobiles : Orange stop aux SMS intempestifs !

Téléphonies mobiles : Orange stop aux SMS intempestifs !

L’envoi intempestif de messages aux clients semble être le sport favori des sociétés de téléphonie mobile au Mali, notamment de Orange Mali. Par jour, l’on peut recevoir 5 à 7 SMS publicitaires, voire plus. Souvent, ces messages parviennent sur les téléphones à des heures inimaginables. Le centre d’intérêt du client semble être le dernier souci des opérateurs. Cette situation frise l’acharnement voire le harcèlement. Si vous le supprimez ces messages, on vous « bombarde » avec d’autres. Ce comportement irrite sérieusement certains clients. Beaucoup témoignent avoir exprimé leur mécontentement auprès de leurs opérateurs. Malgré tout, la pratique est toujours encours. On se demande ce que gagne cet opérateur de téléphonie mobile à « agacer » leurs clients de la sorte. Il est temps que cette entreprise met un peu d’eau dans son vin. Le client mérite respect.

Le volet communication n’est pas le seul domaine où la clientèle souffre le martyr. A chaque nouveau produit commercialisé, le client est inondé de messages, vantant son charme et ses traits attractifs.  Sans doute lasse des recevoir le torrent de réclamations suscitées par cette autre odeur d’arnaque, les services d’Orange, de plus en plus souvent, préfèrent observer l’omerta sur le numéro 7414, la ligne exclusivement consacrée à l’orientation des usagers sur le produit en question. Il arrive ainsi que les clients essuient autant d’insuccès à joindre les agents que de nombre d’appels ou de se laisser ressasser en boucle toute une dizaine de minutes le mortel leitmotiv suivant : «veuillez patienter, un conseiller client va répondre dans un instant». L’usager assez courageux pourra toujours attendre puisqu’aucun conseiller ne s’annoncera pour le soulager de son angoisse de ne pouvoir exprimer l’injustice qu’il ressent.

Mahamadou YATTARA

 

Malick Diancoumba

Voir aussi

MANIFESTATION ANTI FORCES FRANÇAISES AU MALI : Ben le cerveau,  Aboubacar Sidick et Salif Keita se trompent-ils de cadre de combat

Les forces de l’ordre ont dispersé à coup de matraque et de gaz lacrymogène une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils