samedi 2 juillet 2022
Accueil | Politique | Sur le front politique : Le RPM à l’assaut des bastions de la CODEM

Sur le front politique : Le RPM à l’assaut des bastions de la CODEM

Le parti du tisserand se montre de plus en plus impitoyable et gourmand au détriment de ses alliés réunis au sein d’un regroupement dit CPM. Pour preuve, son Directoire national vient d’orchestrer des démissions en séries au sein de bien de bastions de la CODEM. Ces démissionnaires regroupés en un collectif pro-IBK issus des sections de la Commune VI de Bamako, de San, de Tominian, de Douentza, de Tombouctou, de Gao, de Kidal, de Ménaka et de Taoudéni. Selon des sources bien introduites, ces démissions seraient purement et simplement l’œuvre des courtiers de certains Hauts cadres du RPM dont la mission est de susciter des frustrations ensuite proposer une solution. Il s’agit, stratégiquement, de procéder à des opérations de débauchage des grands cadres et militants influents du parti de Poulo. Puis les amener à rejoindre les rangs du RPM.

Un collectif de Hauts et militants influents de la CDEM frustrés de la Commune VI vient d’être créé de toutes pièces par le RPM. Les prétextes avancés par les intéressés seraient liés à   l’incompétence du BPN à résoudre des problèmes du parti et à l’échec cuisant qu’a connu la CODEM en Commune VI, à l’issue des communales de novembre 2016. Un échec consécutif au choix des Hommes à aligner sur la liste du parti de Poulo lors de ces élections municipales et à cause de mauvaises conditions vécues dans l’organisation du dernier congrès du parti ainsi que la nature des Résolutions qui l’ont sanctionné.

Et, au regard de tous ces prétextes alignés, certains militants influents de la CODEM des sections de la Commune VI de Bamako, de Gao, de Tombouctou, de Kidal, de Ménaka, de Taoudéni, de San, de Douentza et de Tominian n’en peuvent plus. Cela a été notifié au Président du parti de la quenouille, Housseini Amion Guindo.

Cette information est tombée en fin de semaine dernière, au moment où le Président du Bureau Politique National se trouvait à Bandiagara.

Dans cette localité, Housseini Amion Guindo se précipitant de rappeler son allégeance au Président de la République avec qui il partage le même regroupement au sein de la majorité présidentielle.

Le Ministre des Sports a subi un premier affront pour avoir été accusé de n’être que quelqu’un d’amateurisme. Cette décision rendue publique, le 8 mars dernier, par la dissolution du Comité Exécutif de la Fédération Malienne de Football dirigé par le Général Boubacar Baba Diarra suivie de la normalisation de son proche Sidy Diallo. Chose que les démissionnaires du parti de Poulo ont eu à brandir aussi contre lui en guise d’arguments. Mais, au fond, c’est que tous ont déjà été démarchés stratégiquement par le BPN du RPM qui vise les fiefs de la CODEM des Communes IV et V de Bamako.

Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

 

Rédaction

Voir aussi

MASSACRE DES CIVILS À DIALLASSAGOU: La Minusma ouvre une enquête  

  La Minusma vient de déployer une mission d’établissement des faits au village du Diallassagou …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils