mardi 28 juin 2022
Accueil | Oeil du combattant | Droit des consommateurs : Une baguette de pain à 300 au lieu de 250 FCFA

Droit des consommateurs : Une baguette de pain à 300 au lieu de 250 FCFA

Décidément, au Mali, le client est très loin d’être le roi. Et, pour cause, il est à rappeler qu’à un moment donné, suite à l’augmentation du prix de la farine de blé, une baguette de pain était vendue à Bamako à 300 voire 350 francs CFA (selon les quartiers). Après des mesures d’atténuation envisagées par le Gouvernement en assurant la subvention et la baisse sensible des taxes d’importation de cette matière, avec la stabilisation des prix sur le marché international, la miche de pain  était cédée aux consommateurs par les commerçants détaillants au prix habituel de 250 francs CFA. Cet accord convenu entre les Boulangers et le Ministère du Commerce a été officialisé.

Mais pour des motifs non élucidés, certains boutiquiers et livreurs du pain revendent encore la baguette à 300 francs CFA  au lieu du prix officiel fixé à 250 francs CFA.

Les gérants de ces boutiques affirment : « les clients qui veulent l’achètent sinon  ils peuvent aller voir ailleurs. C’est à prendre ou à laisser». C’est incompréhensible de voir que certains boutiquiers continuent à vendre leurs pains à ce prix. « On ne doit pas porter préjudice à son voisin », dirait-on. C’est la raison pour laquelle un des agents de la Direction du Commerce et de la Concurrence nous confie ne pas vouloir dénoncer ces gérants de boutique de mauvaise foi.

Donc, il faut que le Ministère du Commerce veuille bien accepter prendre ses responsabilités en contrôlant constamment les prix et les qualités de nos aliments de première nécessité. Ce, pour que la population puisse avoir un accès facile à ces aliments ; car, ce sont seulement les boutiquiers et les livreurs du pain qui s’enrichissent illicitement et illégalement sur les dos des pauvres citoyens.

Le Fouineur

Rédaction

Voir aussi

KOUTIALA: 3 Italiens et 1 Togolais enlevés 

    Trois Italiens et un ressortissant togolais ont été enlevés « par des hommes armés », …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils