jeudi 1 octobre 2020
Accueil | Société | SORTIE DE LA 32E PROMOTION DE L’ECOLE D’ETAT-MAJOR : Des jeunes officiers bien formés pour faire face aux nouvelles menaces comme le terrorisme

SORTIE DE LA 32E PROMOTION DE L’ECOLE D’ETAT-MAJOR : Des jeunes officiers bien formés pour faire face aux nouvelles menaces comme le terrorisme

Vingt officiers de 7 nationalités d’Afrique, dont 13 Maliens, ont décroché leur diplôme d’état-major au centre d’instruction Boubacar SadaSy de Koulikoro. La cérémonie de remise des diplômes a eu lieu vendredi dernier (26 juin 2020) sur la Place d’armes de l’Ecole d’état-major à Koulikoro sous la présidence du Secrétaire Général du ministère de la Défense et des Anciens combattants, le Général de Division Ibrahim Fané. On notait également la présence de plusieurs chefs militaires dont le Chef d’état-major général des armées adjoint, Général de Brigade Abdramane Baby. Ou encore les autorités politiques de la ville de Koulikoro.

Souhaitant la bienvenue au secrétaire Général du ministère de la Défense et des Anciens combattants et sa délégation, le commandant du centre, Commandant Yacouba Traoré, a souligné que l’Ecole donne une formation de qualité aux officiers des pays de l’Afrique francophone. Et, cerise sur le gâteau, la formation est donnée essentiellement par des encadreurs maliens.
Prenant la parole à son tour, le Commandant de l’Ecole d’état-major, le Colonel Youssouf Oumar Cissé, a indiqué que «cette 32e promotion de l’école a bénéficié d’un enseignement exigeant à la hauteur des futures missions qui leur seront confiées…». Une formation qui a commencé en octobre 2019 aux 20 stagiaires venant de sept (07) pays que sont le Congo-Brazzaville, la Côte d’Ivoire, la République de Guinée (Conakry), le Mali, le Niger, le Sénégal et le Tchad). Il a tenu enfin à féliciter le personnel d’encadrement constitué, selon lui, d’officiers de qualité et aux compétences pédagogiques exceptionnelles qui auront la lourde tâche de servir leur état-major.
Soulignons que c’est le Capitaine Elhadj N’Diaye du Sénégal qui est le Major de cette 32e promotion. Il a reçu ses insignes des mains du Général de Division Ibrahim Fané. Le capitaine Alain de la Cote d’ivoire s’est classé 2e de la promotion et le Capitaine Seydou Traoré du Mali s’est contenté de la 3e place.
«A un moment où certains pays traversent une crise sécuritaire difficile, les ressources humaines constituent la clé de la solution», a dit d’entrée de jeu le Général Fané dans un entretien qu’il a accordé à la presse à l’issue de la cérémonie. Il se dit convaincu que la formation que ces hommes ont reçue comblera un gap au niveau des pays qui luttent contre le terrorisme.
Selon le Secrétaire Général du MDAC, «la prestation future de ces stagiaires officiers d’état-major sera un atout majeur pour les différentes armées, car nous faisons des missions conjointes…» !
Alhassane H. MAIGA
Chargé de Mission/MDAC

Malick Diancoumba

Voir aussi

Gouvernement de transition : le tambour bat à cœur ouvert

Le gouvernement de transition, décisif durant la période de 18 mois, sera bientôt formé pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils