samedi 28 novembre 2020
Accueil | Société | SOMMET EXTRAORDINAIRE CHINE-AFRIQUE SUR LA COVID-19 : Une étape importante dans la volonté de construire une communauté de santé pour l’humanité  

SOMMET EXTRAORDINAIRE CHINE-AFRIQUE SUR LA COVID-19 : Une étape importante dans la volonté de construire une communauté de santé pour l’humanité  

La lutte contre la maladie à coronavirus, la sécurité et le renforcement du partenariat avec les pays africains ont été les sujets dominants de la visioconférence animée le 17 juin par le président chinois, Xi Jinping, et des dirigeants du continent, dont Ibrahim Boubacar Kéita.

 

« Renforcer la solidarité et la coopération pour vaincre ensemble le virus et montrer une communauté d’avenir partagé » ! Telle est la volonté politique qui a soutenu le sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre la Covid-19. Une visioconférence animée mercredi dernier (17 juin 2020) par le Xi Jinping de la Chine et des dirigeants africains dont El Hadj Ibrahim Boubacar Kéita. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres ; le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus ont participé au sommet, en tant qu’invités spéciaux. Tout comme naturellement le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat.

Après des échanges amicaux et approfondis, les participants ont exprimé leur profonde préoccupation s’agissant de la propagation de la Covid-19 dans le monde, qui constitue un défi imminent et inédit pour les peuples des différents pays. Et compte tenu de ses impacts majeurs sur la vie et la santé des peuples. Ils ont reconnu l’importance fondamentale des questions de santé publique pour la paix et la sécurité internationales et le bien-être des peuples, notamment le fait que l’Afrique soit « extrêmement vulnérable » à la Covid-19.

Elle a donc besoin de la solidarité et du soutien des différentes parties appuyant ses capacités de réponse à la Covid-19 et son développement socio-économique. Les participants ont salué et soutenu l’Appel du secrétaire général des Nations unies à la solidarité dans la lutte contre la Covid-19 et s’engagent à « œuvrer ensemble pour préserver la sécurité de la santé publique mondiale et garantir les droits et intérêts légitimes des pays en développement », afin d’apporter « une plus grande contribution à la promotion de la paix et du développement dans le monde » et de construire ensemble « une communauté de santé pour l’humanité ».

La Chine, un allié pragmatique pour le développement du continent

Les participants ont souligné aussi les liens étroits entre le développement, la paix et la sécurité, appelé la communauté internationale à soutenir la mise en œuvre par l’Afrique de l’initiative « Faire taire les armes en Afrique » et réclamé une levée rapide des sanctions économiques contre le Zimbabwe et le Soudan. Conformément à l’esprit du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) et aux valeurs auxquelles sont attachées les deux parties, ils continuent de se soutenir mutuellement sur les questions relatives à leurs intérêts vitaux et préoccupations majeures.

La Chine soutient les pays africains dans leur recherche de voies de développement adaptées aux réalités nationales et s’oppose à toute ingérence extérieure dans les affaires intérieures africaines. L’Afrique appuie la position de la Chine sur les questions concernant Taiwan et Hong Kong, ainsi que les efforts de la Chine visant à préserver la sécurité nationale à Hong Kong en vertu de la loi…

Les participants ont réaffirmé leur opposition à la politisation de la Covid-19 et à l’étiquetage du virus en appelant la communauté internationale à œuvrer ensemble pour prévenir la discrimination et la stigmatisation, à lutter contre les informations fausses et trompeuses et à renforcer la coopération sur l’accès aux outils de diagnostic, des traitements, des médicaments et des vaccins ainsi que sur l’identification de la source zoonotique du virus.

Ils soutiennent le lancement au moment approprié le plus proche après la maîtrise de la Covid-19 dans le monde et en consultation avec les États membres de l’OMS, d’un processus d’évaluation impartiale, indépendante et complète par étapes, qui soit piloté par l’OMS, mené dans le respect du principe de l’objectivité et de l’impartialité et basé sur la science et le professionnalisme, notamment en utilisant les mécanismes existants pour examiner l’expérience acquise et les leçons tirées de la riposte sanitaire internationale coordonnée par l’OMS face à la Covid-19.

La partie africaine a exprimé sa haute appréciation au gouvernement chinois qui a adopté résolument des mesures fermes pour endiguer la propagation de la Covid-19, et communiqué sans tarder à l’OMS et aux pays concernés des informations sur la situation en Chine dans un esprit ouvert, transparent et responsable, permettant de gagner un temps précieux pour la lutte internationale contre le virus.

La Chine a remercié les pays africains, l’UA et les autres organisations régionales pour la solidarité et le soutien qu’ils lui ont témoigné dans sa lutte contre la Covid-19. Elle a salué l’établissement par l’Afrique d’une stratégie africaine de lutte contre la Covid-19, la nomination d’envoyés spéciaux pour mobiliser le soutien international aux efforts africains pour relever les défis économiques de la Covid-19. Elle a apprécié la résilience des pays africains et les résultats encourageants qu’ils ont obtenus dans le combat contre le virus grâce à l’adoption de mesures préventives pour éviter la propagation de la Covid-19.

Les pays africains, tout en remerciant la Chine pour son soutien agissant à la lutte africaine contre le coronavirus et son engagement solidaire, apprécient hautement les nouvelles mesures qu’elle a annoncées lors de la 73e Assemblée mondiale de la Santé pour soutenir la riposte des pays en développement contre le virus…

Dans la perspective de la poursuite de la coopération sino-africaine dans l’ère post-Covid-19, l’Empire du milieu et notre continent travailleront ensemble pour la bonne organisation de la réunion du FCSA de 2021.

Moussa Bolly

Source : Ambassade de Chine au Mali

Malick Diancoumba

Voir aussi

SOUTIEN AUX INSTANCES JUDICIAIRES DANS TROIS CERCLES : la MINUSMA appuie en matériel de lutte contre la COVID-19

Remis de matériels pour prévenir la propagation de Covid-19 aux autorités judiciaires des cercles d’Ansongo, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils