mercredi 8 décembre 2021
Accueil | Société | Situation sécuritaire au Mali : Pourquoi les FAMA tombent aussi facilement sur le champ d’honneur?

Situation sécuritaire au Mali : Pourquoi les FAMA tombent aussi facilement sur le champ d’honneur?

Suite à une attaque perpétrée par des individus armés dont l’identité resté à clarifier, 17 Soldats maliens viennent de trouver facilement la mort comme des fruits mûrs qui tombent à moindre secousse du vent. L’attaque qui a aussi fait une trentaine de blessés a eu lieu en début de journée du mardi 19 juillet 2016. Elle a été revendiquée en premier lieu par le mouvement ‘‘Alliance nationale pour la sauvegarde de l’identité peulh et la restauration de la justice’’ puis, en second lieu, par le mouvement djihadiste Ançar-Dine. C’était dans la soirée du même mardi.

C’était à Nampala, une ville située à 171 km, dans le Nord-ouest de Mopti, à 219 km au Nord de Segou et à 396 km au Nord-est de Bamako. Mais, la question fondamentale est de savoir comment l’attaque s’est-elle passée et pourquoi les FAMA tombent aussi facilement?

Le camp militaire malien s’est fait attaquer le mardi dernier 19 juillet 2016, à l’aube, par des hommes lourdement armés. Les assaillants seraient venus à bord des véhicules et motos ôter la vie à 17 de nos soldats et faire une trentaine de blessés. Mais, comment ces derniers ont pu traverser toute la ville de Nampala jusqu’à pénétrer les enceintes mêmes du camp des militaires sans que personne ne le sache. Surtout, ce fut à bord des véhicules et motos qui ne sauraient passer sans faire de bruit. Il faut aussi dire que, dans un camp militaire, il est supposé avoir des hommes qui assurent la sentinelle, qui font la garde 24h/24, surtout en tenant compte de la situation de crise que traverse actuellement le pays. Nos FAMA ne disposeraient-ils pas de services de renseignements effectifs ou de matériels nécessaires pour riposter ? Avaient-ils été surpris par les assaillants? Des questions sans réponse; du moins, pour l’instant.

«La situation opérationnelle est que les FAMA contrôlent la ville de Nampala et une action réponse est engagée à ce qui s’est passé », dit Tiéman Hubert Coulibaly, le Ministre de la Défense nationale, au micro de nos confrères du Studio Tamani. Certes, les FAMA contrôlent actuellement la ville de Nampala ; mais, il ne faut pas oublier qu’avant, suite à l’attaque fulgurante, ils s’étaient repliés tous sur Diabaly, à 120 km de la ville endeuillée de Nampala.

Cette attaque de Nampala intervient juste après que l’état d’urgence assigné pour 3mois ait pris fin. C’était le vendredi dernier.

Le Directeur Général de la Police Nationale, Moussa Ag Infahi, est au micro du studio Tamani a jugé cette période d’état d’urgence positif à cause des résultats obtenus.

«Dans la Région du District de Bamako, il y a eu, environ 2.136 éléments qui ont été déployés pour les patrouilles et qui ont procédé à l’interpellation de 2.741 personnes, avec la saisie de 2745 engins dont 70 engins à quatre roues, 1210 engins à deux roues. Nous avons aussi repêché, par exemple, sur le fleuve Niger de caches d’armes, nous en avons eu deux roquettes, une lance-roquette, un fusil mitrailleur d’assaut, 139 cartouches de pistolet automatique russe, des chargeurs vides. En dehors de Bamako, nous avons déployé 5395 éléments pour toutes les patrouilles ». Des chiffres costauds qui n’ont quand même pas empêché la mort d’une vingtaine de soldats maliens d’avril à aujourd’hui. Cela, sans compter les civiles.

Nos forces de l’ordre ne cessent de tomber malgré les dispositions que le gouvernement malien dit avoir pris dans le domaine de la sécurité. Donc, il est temps d’y envisager les mesures qui s’imposent afin de trouver de bon la solution dans l’immédiat pour éviter de tels massacres et de scènes d’humiliation dans les jours à venir.

Adama A. Haïdara: LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Flambée des prix des denrées alimentaires: Une réalité qui fait la chronique malgré les efforts de l’État   

    D’IBK à Bah N’Daw et jusqu’à Assimi Goïta, les consommateurs souffrent toujours de …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils