mercredi 23 juin 2021
Accueil | Justice | Situation du pays : Un pays qui tend vers la confiscation des libertés !

Situation du pays : Un pays qui tend vers la confiscation des libertés !

Désormais, la principale  loi  fondamentale qui est constitution est menacée. La liberté d’expression qui est partie de cette loi fondamentale est mise en nue par les pouvoirs en place. Et depuis un certain temps, nous constatons l’augmentation des arrestations  arbitraire dans un pays qui se dit démocratique. Où va-t-on donc ?

La loi fondamentale qui est la constitution est-elle respectée au Mali ? La réponse à la question est Non. Nous savons tous que cette constitution est  tripatouillée par le pouvoir en place pour des raisons de ‘’ fait de prince’’. Depuis un certain moment, la liberté d’expression est menacée.  Aujourd’hui,  des personnalités qui luttent contre l’enrichissement illicite au Mali sont arrêtées arbitrairement. Dans un passé récent, le chef suprême de la magistrature avait comme slogan de lutte l’enrichissement illicite, alors, que pense-t-il de la situation ? Lorsque des proches du régime  omis  l’irréparable,  la justice est étranglée, mais quand il s’agit des paisibles citoyens qui défendent leurs intérêts opprimés ils sont arrêtés arbitrairement. Cette situation montre à quel point la situation de la liberté est menacée au Mali. Tout récemment, NDH avait pointé du doigt à l’organisation  des élections législatives en période coronavirus, et maintenant, il pointe du doigt également  l’augmentation récente de l’oppression des libertés individuelles dans le Mali.  Cependant, certaines personnalités du pays, notamment Mr Mountaga Tall s’est exprimé sur la situation: « nous n’accepterons jamais que les libertés démocratiques, parmi lesquelles la liberté d’opinion et d’expression, soient bafouées  au Mali. L’arrestation  et la détention  d’un citoyen  doivent obéir à des règles  et procédures édictées  par le code de la procédure pénale. L’enlèvement est un crime que nul ne devrait accepter, à fortiori couvrir… » De ce fait, au Mali, à l’heure actuelle trop d’arrestations arbitraires sont à observer et les pouvoirs en place ne bougent pas le petit doigt puisqu’ils se servent souvent  de cette porte de sortir pour commettre des actes ignobles. N’est-il pas temps que notre constitution soit modifiée pour amener des changements  à certains textes et articles de la loi ?  En tout cas, cette constitution n’est plus garant des libertés, car elle a été violée par des personnes qui sont censées à être les premiers à la respecter. Et pouvons-nous faire confiance à la VIème  législature pour son contrôle ?

À suivre

Lansine Coulibaly

Malick Diancoumba

Voir aussi

Détention illégale du compatriote Yaya Cissé en Mauritanie : l’organisation associative italienne  » Nord Sud ‘’ s’investit pour sa libération

Détenu dans la prison de Bir Moghrein, à cause d’une erreur judiciaire, Yaya Cissé est …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils