mardi 1 décembre 2020
Accueil | Société | SI BOUBOU CISSE DEVRAIT ETRE SACRIFIE AU NOM DE LA PAIX ET LA STABILITE : Me Malick Coulibaly, Modibo Sidibé ou Mme Sy Kadiatou Sow pour la Primature

SI BOUBOU CISSE DEVRAIT ETRE SACRIFIE AU NOM DE LA PAIX ET LA STABILITE : Me Malick Coulibaly, Modibo Sidibé ou Mme Sy Kadiatou Sow pour la Primature

IBK, pour sauver sa peau et son fauteuil, est désormais obligé de faire beaucoup de concessions, pour ne pas dire compromissions. Contraint d’abroger le décret de nomination des trois membres récalcitrants de la Cour Constitutionnelle, il le sera également pour son Premier ministre Boubou Cissé, en qui il avait renouvelé sa confiance pour former un gouvernement d’union nationale. Le dernier acte de sauvetage de son fauteuil serait l’Assemblée Nationale. Si le M5 RFP demande sa dissolution pure et simple, les experts de la CEDEAO proposent un compromis dynamique, celui des élections partielles dans les circonscriptions litigieuses, ou bien à défaut de cela, que l’on admette les résultats proclamés par le Ministère de l’Administration Territoriale. Si Boubou Cissé devrait être sacrifié et qu’on permette au M5 RFP de désigner un Premier ministre, le choix pourrait se porter sur l’une des trois personnalités, à savoir Me Malick Coulibaly, Modibo Sidibé ou Mme Sy Kadiatou Sow. Forces et faiblesses de chacune des trois personnalités.

A l’impossible nul n’est tenu, sinon IBK avait bien renouvelé sa confiance en Boubou Cissé pour qu’il poursuive les œuvres déjà entamées et cela en élargissant son équipe au Mouvement du 5 juin et à toutes les compétences de quelque bord qu’elles soient. Face à la contestation qui gagne chaque jour un peu plus de l’ampleur et du terrain et au regard de l’immensité des défis à relever et enfin compte tenu des bavures commises par son gouvernement, IBK se voit encore contraint de se débarrasser de Boubou Cissé pour satisfaire à l’une des revendications du M5 RFP. Ce dernier pourrait choisir parmi ces trois grandes personnalités, à savoir Me Malick Coulibaly, Modibo Sidibé et Mme Sy Kadiatou Sow
Me Malick Coulibaly
L’ancien Garde des sceaux, a incontestablement la faveur des pronostics et l’opinion nationale voir même internationale ne verra aucun inconvénient à ce choix. Pourquoi Me Malick Coulibaly, pourtant membre de l’équipe sortante à qui on pourrait reprocher de n’avoir pas été à hauteur de mission ? La réponse est que Malick a été l’un des ministres du Gouvernement Boubou Cissé à avoir posé les bases d’une justice au service du peuple. Malgré tous les obstacles dressés devant, malgré les intimidations et autres menaces Malick a pu faire ce qu’aucun autre Ministre de la justice n’a fait. Il a commencé au prime abord par changer tous les magistrats et juges qui ont non seulement duré à leurs postes et à propos desquels les justiciables se plaignent beaucoup. Les résultats sont on ne peut clairs pour l’une des rares fois au Mali des anciens ministres, des Directeurs de services, des Maires de commune et du District de Bamako ont été écroués. N’eurent été les obstacles juridiques et la pression au sommet de l’Etat des anciens premiers ministres et barons du régime se seraient retrouvés au Gnouf. Donc quelqu’un qui a pu poser tous ces actes contre vents et marais ne mérite-t-il pas la primature pour continuer son noble combat ? Surtout qu’il est question aujourd’hui de refonder le Mali Koura. Son jeune âge aidant et pétillant d’énergie il pourrait apporter encore beaucoup de choses à notre pays. Le seul handicap que Me Malick Coulibaly a eu est son inexpérience politique, car le poste de premier ministre est hautement politique, mais en se faisant entourer par des hommes politiques il pourra tirer son épingle du jeu.
Modibo Sidibé
Ancien Premier ministre d’ATT, ancien ministre de la santé, des Affaires étrangères sous AOK ? Président des Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence, FARE Anka Wuli, Modibo Sidibé est un homme d’Etat, au sens propre comme au sens figuré du terme. Sérieux, travailleur, intelligent, il a toutes les caractéristiques d’un homme d’Etat. Bien qu’étant incompris par son peuple, car les différents scores qu’il a obtenus au cours des deux présidentielles passées n’ont jamais été à hauteur d’homme d’Etat intègre qu’il a toujours incarné. Aujourd’hui membre du M5 RFP, ce grand commis de l’Etat pourrait être choisi comme premier Ministre avec Pleins pouvoirs pour mener à bien les réformes tant souhaitées par le peuple. Modibo Sidibé traine deux handicaps majeurs aux yeux de l’opinion, à savoir son appartenance à la classe politique, celle du Mouvement démocratique qui aurait failli et surtout de l’ancien régime ATT, l’une des sources de la crise actuelle. Pourrait-on faire du neuf avec du vieux ? Pour ceux qui ont côtoyé Modibo Sidibé, ils ne tarissent pas d’éloges pour lui et semble être capable de se métamorphoser s’il a les pouvoirs.
Mme Sy Kadiatou
Ancienne Gouverneure du District de Bamako, ancienne Ministre des Affaires étrangères, ancienne ministre de l’urbanisme et de l’habitat, Mme Sy Kadiatou Sow, affectueusement appelée Salama, est une dame de fer et de conviction. Une véritable amazone qui ne recule devant rien. Cette ancienne militante de l’Adema PASJ est aujourd’hui à la tête de l’ADEMA Association. Figure de proue du Mouvement An Té A Bana, grâce à sa détermination et à celle de tous ses compagnons de lutte, IBK a abandonné son projet de révision de la Constitution. Farouche opposante du régime, elle n’a jamais transigé dans le combat contre IBK qu’elle a qualifié de Président médiocre. Membre du M5 RFP, au four et au moulin depuis le 19 juin pour qu’IBK parte, Mme Sy Kadiatou Sow pourrait être une bonne première Ministre à la tête d’un gouvernement de politiques et de technocrates pour mener à bien les indispensables réformes pour la paix, la stabilité, la sécurité et le développement. Comme Modibo Sidibé, Mme Sy Kadiatou Sow porte la même tare, même si leurs quotients personnels sont largement au-dessus de la moyenne. Pour une bonne partie de l’opinion, Mme Sy fait partie de la caste d’anciens dignitaires des régimes précédents ayant mené le bateau Mali à l’abime. Son second handicap, s’il en est un, serait le fait d’être femme dans un pays à 95 % musulmans. Mme Sy Kadiatou Sow pourrait bien gérer la primature au grand bonheur des maliens
En somme, Par souci de neutralité et d’équidistance vis à vis de toutes les forces sociopolitiques du Mali et compte tenu de la grande soif de justice et d’équité des maliens, Me Malick Coulibaly serait l’homme de la situation si Boubou venait à être démis de ses fonctions de premier ministre par IBK. Surtout que le premier dossier brûlant du nouveau gouvernement serait l’enquête sur le massacre des civils lors des manifestations des 10, 11 et 12 juillet 2020.
Youssouf Sissoko

Malick Diancoumba

Voir aussi

Transition civilo-militaire : la poudre de perlimpinpin ?

La chute du régime de l’ex-président Ibrahim Boubacar Kéïta aura été voulue et saluée par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils