mercredi 27 octobre 2021
Accueil | Oeil du combattant | Sahou et Sanamandougou : Des villageois décident de ne plus consommer de la pomme de terre

Sahou et Sanamandougou : Des villageois décident de ne plus consommer de la pomme de terre

Les populations des villages de Sahou et de Sanamandougou, dans le Cercle de Niono, Région de Ségou, ont juré  de ne plus jamais consommer de la pomme de terre en réponse  à l’accaparement des terres dont elles ont été victimes de la part de Modibo Kéïta. Les faits remontent depuis 2009. Quand l’opérateur économique Modibo Kéïta, en complicité avec certains services administratifs de l’État, corrompus, surtout de l’Office du Niger, est venu s’emparer des vastes surfaces cultivables des populations locales de ces deux villages pour en faire des champs de pommes de terre, les villageois ont décidé de ne plus consommer la pomme de terre. Puisque c’est de sa culture que Modibo Kéïta s’est accaparé arbitrairement de leurs terres cultivables et de leurs pâturages. Sur place, à Sanamandougou, le constat est amer ; car, les champs de pommes de terre et les surfaces qu’occupe l’usine de Modibo Kéïta sont une preuve qu’ils ont été victimes de l’injustice sociale. C’est ainsi que beaucoup de ces villageois n’ayant plus de champs à cultiver se déplaceront dans d’autres zones plus loin pour trouver des champs. Cela fait bientôt dix ans. Puisque c’est depuis 2009 que ces villageois de Sahou et de Sanamandougou ont été dépossédés des terres de leurs ancêtres. Donc, c’est à partir de 2009 qu’ils ont décidé à l’unanimité de ne jamais consommer de la pomme terre. Quelle qu’en soit son origine jusqu’à ce que ce richissime de Modibo Kéïta libère leurs terres. Ces paysans sont, certes, faibles, pauvres et impuissants face au richissime Modibo Kéïta, mais ils sont parvenus à interdire même à leurs progénitures la consommation de la pomme de terre. Ce, durant toute la vie ou jusqu’à la libération de leurs terres  occupées injustement.

Le Fouineur 

Rédaction

Voir aussi

Banditisme à Ségou: Un jeune homme braqué par deux individus sur une Moto-taxi   

La région de Ségou serait une cité de mafia où le braquage est perpétuel par …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils