mercredi 27 octobre 2021
Accueil | Société | Lutte contre le trafic de drogues au Mali : D’une valeur de plus d’un milliard FCFA -Plus de sept tonnes de cannabis – 10 kg d’héroïne et 5 kg de cocaïne carbonisés

Lutte contre le trafic de drogues au Mali : D’une valeur de plus d’un milliard FCFA -Plus de sept tonnes de cannabis – 10 kg d’héroïne et 5 kg de cocaïne carbonisés

Le Directeur de l’Office Central des Stupéfiants (OCS), le Magistrat colonel Adama Tounkara a incinéré, le mardi 27 mars 2018, plus de sept tonnes de toutes sortes de drogue saisies  de 2017 à nos jours. La cérémonie qui a eu lieu dans la Commune rurale de Diago, a enregistré la présence de Youba Alfisséyni Diop, Substitut du Procureur du Pôle Spécialisé de la Commune VI, Daouda Kané, Maire de la Commune de Diago et des Représentants des forces de sécurité du Mali.

Sous le regard des journalistes, des représentants des forces engagées dans la lutte contre le trafic de drogues, le Directeur de l’OCS met le feu à plus de sept tonnes de drogues qui ont été saisies par les forces de sécurité (Police, Gendarmerie, Garde Républicaine, Douanes plus Agents de l’Office central des stupéfiants et de la douane). Sous la surveillance des agents de la protection civile, les flammes se sont rapidement propagées et ont complètement réduit les drogues en cendre. La drogue saisie comprend 7 tonnes ; 700 kg de cannabis ; 500 kg de psychotrope et 5 kg 40 de cocaïne ; 10 kg d’Héroïne et des centaines de kilos de produits pharmaceutiques contrefaits.

Selon le Directeur de l’Office Central des Stupéfiants, ces drogues ont une valeur totale de plus d’un milliard CFA.

En ce qui concerne la cérémonie, il dira qu’elle est  très utile du fait qu’elle permet aux citoyens maliens de connaître la destination finale des drogues saisies. Car, nombreux sont ceux qui veulent connaître  la destination finale des saisies de drogue.

Pour lui, c’est en quelque sorte prendre les journalistes à témoin et, à leur tour, de divulguer  l’information réelle aux populations concernant  la destination finale de ces drogues saisies pour éviter toute ambigüité.

Pour terminer, il a souhaité que les populations aident sa structure en termes de renseignements et d’informations fondées. Il faut noter que l’incinération a été ordonnée par le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de la  Commune VI, chargé des questions de drogues.

Rappelons que l’Article 136 de la loi 01-078 du 18 juillet 2001 modifiée portant sur le contrôle des drogues en précurseurs. Cet article prévoit que la destruction des produits se fait en présence des Représentants de l’Autorité judiciaire et les membres de la commission de destruction. C’est fort de cet article, que le Procureur de la République près le Tribunal de la Grande Instance de la Commune VI a ordonné la destruction desdits produits.

Tiefing  Kanté : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Scandale foncier dans la Commune de Zantiébougou: Le Maire Seydou Koné accusé de concussion et de détournement de fonds

  Décidément, les dieux semblent tombés sur le crâne du maire de la Commune Rurale …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils