vendredi 17 septembre 2021
Accueil | Société | Rentrée des classes : les mesures barrières à anticiper ! 

Rentrée des classes : les mesures barrières à anticiper ! 

En ce jour de la rentrée, les mesures barrières doivent être anticipées. À cela s’ajoute l’exécution de cours de niveau de l’enseignement, la formation et la sensibilisation sur la pandémie du covid19, chose qu’a été conseillée par le gouvernement de la transition. Nous devrions convenablement nous conformer à ces mesures pour sauver des vies.

 

Un jour tant crié par des Maliens, c’est aujourd’hui la rentrée des classes. En effet, notre pays avait enregistré plus de 7 000 cas positifs du coronavirus en évidence de ce jour de la rentrée des classes. De la sorte, il serait convenable que chacun anticipe le respect strict des mesures barrières d’une manière ou d’une autre. Les parents d’élèves devraient au préalable être à la tâche du côté de ses enfants relatifs au port des masques, les lavages des mains, et entre autres. Les Directeurs et les Enseignants devraient être un exemple pour sensibiliser les enfants. Entamer les travaux, notamment les assainissements des cours, des salles en respectant les distanciations. Placer les gels et les masques devant les cours et les directions si possibles avant l’heure. Les enfants aussi, de leurs parts devraient être au programme, c’est-à-dire; adopter les décisions prises par le gouvernement dès la rentrée singulièrement, les cours de modèle de niveau d’enseignement durant toute la semaine. Éviter les accolades et d’autres menaces. Ces aspects devraient être devancés à l’issue favorable pour respecter et se faire respecter les mesures barrières. Cela accompagne le gouvernement de la transition à faire face à d’autres méthodes plus efficaces. Surtout, les formalités de l’A39 des Syndicats de l’éducation nationale, afin d’éviter de les piétinés dans cette nouvelle année scolaire. Mais aussi des pas vers les vaccins attendus en début d’avril, des décisions  qui seront adoptées dans les conseils des ministres à venir. Pour mieux échapper aux lacunes réunies de l’an passé, il serait certain que nous nous mobilisons ensemble contre la pandémie à la covid19.  Donc, que chacun soit déterminé pour éviter la propagation du virus dans les structures scolaires et faire en sorte que notre école soit un environnement plus sain après la rentrée.

Lassana Sow, stagiaire

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Insécurité alimentaire: La Cedeao prête 7.372 tonnes de céréales au Mali  

  Le gouvernement a sollicité la communauté en vue de compléter le stock de vivres …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils