vendredi 25 juin 2021
Accueil | Economies | Relance économique et développement durable : Un nouveau dispositif de suivi évaluation en vue
Business Graph with arrow showing profits and gains

Relance économique et développement durable : Un nouveau dispositif de suivi évaluation en vue

Un atelier de trois jours se tient sur l’opérationnalisation et le suivi du cadre stratégique pour la relance économique et le Développement pour l’année 2016-2018. Abrité par l’hôtel EL FAROUK, cet atelier a pour objectif principal la mise en place d’un dispositif de suivi et évaluation impliquant tous les acteurs dans le contexte de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation et les évolutions du cadre général de décentralisation. La rencontre qui a commencé le lundi dernier prend fin demain mercredi 19 octobre 2016.

 

Le cadre stratégique pour la relance économique et le Développement durable (CREDD) pour la période 2016-2018 est une reformulation et un prolongement du Cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté (CSCRP 2012-2017). Un léger changement qui s’explique par la nécessité d’une grande mise en cohérence des différentes politiques et stratégies en vigueur.

La CREDD s’articule autour des objectifs de développement durable. Par conséquent, son suivi va permettre de contrôler au niveau national les performances dans l’atteinte des objectifs du développement durable.

Comme signalé plus haut, cette rencontre autour du CREDD a pour but principal la mise en place d’un dispositif de suivi évaluation à la fois souple et participant, impliquant ainsi que tous les acteurs à différents niveaux, dans le contexte de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Il s’agirait par-là, selon certains Responsables, de finaliser le plan d’action du CREDD, son cadre de mesure de performance et, en fin, de concevoir un nouveau dispositif de suivi évaluation du CREDD.

Les résultats attendus permettront, entre autres, selon les mêmes Responsables, de mettre en place les instruments nécessaires en vue d’assurer la mise en œuvre efficace du projet.

Pour rappel, le CSCRP, reformulé en CREDD, constituait le cadre unique de référence des politiques et stratégies de développement adopté en 2011.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

MANDATURE 2020-2025 DE LA CCIM: Le budget estimé à plus de 60 milliards F CFA  

  La Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) a tenu la première session …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils