vendredi 25 septembre 2020
Accueil | Société | Rapatriements de la Libye : 152 Maliens arrivés au bercail

Rapatriements de la Libye : 152 Maliens arrivés au bercail

A bord d’un vol de la compagnie «NOUVELAIR», 152 de nos compatriotes vivant dans les centres de détention en Libye ont regagné le bercail, vers les 23 Heures, à l’Aéroport Sénou-Bamako, le 6 décembre dernier. A l’accueil au bas de la passerelle, sur le tarmac de l’Aéroport Modibo Kéïta Sénou-Bamako, le Représentant du Ministre des Maliens de l’Extérieur, Moussa Koné, en présence de l’Ambassadeur du Mali à Tripoli, en mission à Bamako.

C’est avec un grand ouf de soulagement que les 152 de nos compatriotes ont regagné le bercail, le mercredi 6 décembre dernier. Dès leur arrivée, Souleymane Cissé qui était à son 2e déplacement en Libye, déclare avoir été rapatrié depuis un centre détention. Selon lui, il a passé 3 mois en Libye en détention avec des tortures. « J’ai été arrêté dans le foyer », a-t-il précisé.

«Nous venons d’accueillir 152 de nos compatriotes revenus de la Libye dont deux femmes et des jeunes. Ils viennent directement des centres de détention. Ce, dans la mesure où le Gouvernement du Mali est à pied d’œuvre avec l’appui et l’accompagnement de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) pour faire venir tous nos compatriotes de la Libye. Nous étions à un rythme de deux rotations par mois et, maintenant, on en est entre trois et quatre rotations. Nous avons reçu aujourd’hui 152, le 13 décembre prochain, un vol commercial de la Royal Ail Maroc est attendu à Bamako avec à bord 60 de nos compatriotes. A la même date, nous devons recevoir encore au mois 170 d’autres compatriotes à bord d’un vol affrété par l’OIM. Avant la fin du mois ; c’est-à-dire, 19 décembre, nous aurons 3 ou 4 rotations que l’OIM pourra effectuer », conclu le Représentant du Ministre, Moussa Koné.

Ce processus de rapatriement concerne également les familles maliennes installées en Libye, il y a près de 250 familles. Parlant de la situation de nos compatriotes en Libye, l’Ambassadeur du Mali dira que le Gouvernement est en train d’évacuer sur Bamako tous les Maliens détenus dans une localité située à quelques 64km de Tripoli. Ce sont des jeunes qui ont, généralement, transféré à Tripoli avec le concours du Gouvernement d’Entente nationale «avec qui nous collaborons étroitement », précise l’Ambassadeur Amadou Touré.

Quand le Gouvernement d’Entente nationale libyenne a transféré tous les détenus africains et a fait appel aux différentes ambassades pour qu’elles se présentent pour identifier leurs compatriotes. Donc, c’est ce que le Mali a fait en Libye. Après avoir les identifié, le Consulat leur a établi des pièces. Maintenant, avec l’aide de l’OIM, tous les Maliens sont en train de revenir au pays.

«Tous ce qu’on voit à la presse qui ont trait à l’aspect d’esclavage, ce sont des faits isolés par des groupes incontrôlés», souligne l’Ambassadeur Amadou Touré qui ajoute que le Mali a encore entre 7000 et 8000 Ressortissants encore sur le territoire libyen. « Donc, s’il y a des exactions ici, ils vont rendre la monnaie de la pièce en Libye », déplore l’Ambassadeur Touré qui invite, donc, aux populations maliennes au calme et à savoir raison garder…

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Le flou autour du Collège transitoire : contradiction ou incohérence   

Le collège transitoire pour la désignation du président de la transition n’a pas cherché très …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils