samedi 18 septembre 2021
Accueil | Important | Protection sociale des travailleurs (euses) domestiques : La ratification de la loi 189 de l’OIT au cœur des débats

Protection sociale des travailleurs (euses) domestiques : La ratification de la loi 189 de l’OIT au cœur des débats

Le réseau multi-acteurs de protection sociale du Mali (RNMA-PS) a animé une conférence de presse à la Maison de la Presse le 24 novembre, sur la promotion du droit à la protection sociale des travailleurs domestiques en Afrique de l’Ouest. Animée par Issa Cissouma coordinateur du réseau multi-acteurs de protection sociale, la cérémonie a enregistré la présence de M Bruno Onga coordinateur de l’Afrique de l’Ouest de solidarité mondiale.
L’objectif de cette conférence de presse était d’informer la presse sur la protection sociale des travailleurs domestiques afin qu’elle puisse bien informer la population ainsi que les autorités.
Selon le coordinateur du Réseau multi-acteur de protection sociale Issa Cissouma, cette conférence est la suite d’un atelier sous régional au cours duquel le réseau a rencontré les autorités et mené des actions de plaidoyer pour les amener à prendre le sujet à bras le corps.
Bruno Onga coordinateur de l’Afrique de l’Ouest de solidarité mondiale soulignera que son organisation dont le siège est à Bruxelles a 42 ans. Selon lui, Solidarité mondiale est une organisation mondiale qui intervient dans plusieurs domaines dont la protection sociale des travailleurs (euses) domestiques. Elle a comme objectif de défendre la promotion des droits de la protection sociale de toutes les couches particulièrement celles des travailleurs domestiques à avoir une condition de vie meilleure. La politique de solidarité mondiale est de combattre l’exclusion sociale et l’injustice sur toutes ses formes.
M Cissouma ajoutera que pour une vie digne, les travailleurs (euses) domestiques ont besoin d’un salaire vital au moins supérieur ou égal au SMIC. Ils ont besoin également d’être inscrits à l’INPS et avoir une couverture maladie. Madame la représentante du Burkina Faso dira que le Mali n’est pas seul dans ce combat, et que les demandes ne sont pas exhaustives. Selon eux, la question de protection sociale n’est pas seulement celle des travailleurs (euses) domestiques mais aussi pour les employeurs, qui pourront aussi bénéficier de cette lutte.
Diam Wagué LA SIRENE | lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

INSÉCURITÉ: Diré cible d’une attaque hier !  

  Aux environs de 11h 30mn, la localité de Diré aurait été la cible d’une …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils