lundi 2 août 2021
Accueil | Non classé | TOMBOUCTOU : Duo contre nature ADEMA-Pasj /URD ou le déni de vérité

TOMBOUCTOU : Duo contre nature ADEMA-Pasj /URD ou le déni de vérité

On dit que le silence est d’or cependant quand les tonneaux vides font trop de bruit et cela pendant longtemps les oreilles se fatiguent et on est obligé de les boucher.
Depuis 1992 l’ADEMA règne sans partage sur les autres partis. Faites le décompte et vous verrez que cela fait un quart de siècle!!! Quel manque de modestie a-t-on jamais manifesté ? Ceux qui disent cela ont-ils oublié qu’en 1992 l’ADEMA est arrivée au pouvoir grâce au virement de feu Kalil Thera du PSP qui a rejeté le mot d’ordre de son parti et a rejoint l’ADEMA.
Mais messieurs, depuis que votre commanditaire vous subventionne pour le travail fractionnel et divisionniste qui est devenu votre rôle, l’ADEMA à Tombouctou n’est que l’ombre d’elle-même. Soyez pour une fois honnête et dite la vérité aux citoyens de la belle cité. Dites-leur que tous ceux qui ont fait la force de l’ADEMA sont partis pour des raisons que nous n’évoquerons pas ici. Dites à eux que l’ADEMA aujourd’hui n’est plus que l’ombre d’elle-même, après le départ de Mohamed Ibrahim de qui Yéhia Tandina disait il y a si peu je cite « avec l’arrivée du baron de l’ADEMA au RPM le parti s’est fait une nouvelle santé » de Aboubacrine Cissé, de Inalbaraka Ag Zeda, de Alassane Fatahala, de Zeinabou Walette Agoussesse, de Nourydine Sanogo, de Bintou Traoré etc……
Que reste-t-il encore à l’ADEMA?
Monsieur Hallé Ousmane, Maire sortant soutenu par le commerçant Hamba se fait battre à plâtre couture dans son propre quartier Bellafarandi où il dit avoir été trahi par des communautés qui ne l’aiment pas (alors monsieur tirez en les conséquences), Aboubacrine Ag Mahamane Touta, secrétaire général de l’ADEMA se fait battre dans son quartier Sankoré qu’il partage avec Amar Cheickna Haidara, le conseiller spécial d’un ministre, Bilal Mahamane chargé de communication spécial du maire, Aziza Mint Kattra, député (élue à Tombouctou grâce aux voix de l’UM-RDA) et Dia Cheickna petite sœur d’Amar.
Même scénario pour Abdou Kalil notre auto-proclamé secrétaire général URD et son grand frère Kader Kalil Ascofaré un transfuge du PUPM aux commandes de Radio Bouctou depuis sa création avec le concours de Yéhiya Tandina et le soutien de l’entrepreneur attitré de la commune urbaine Sane Alboukader Touré qui se font battre dans leur quartier Badjindé. Qui dit mieux! M Ascofaré vous avez la mémoire courte. Avez-vous oublié votre appel lancé il y a si peu pour remplacer votre mentor Hallé Ousmane qui vous avait expulsé de Radio Bouctou, par Yéhiya Konta maire de la commune rurale de Alafia qu’il qualifiait de Cheick Sidi Yéhiya)
Que pèsent tous ces hommes et toutes ces femmes de ces responsables au verbe facile mais incapables de gagner chacun en ce qui le concerne dans son bastion électoral.
Fini la duperie et la tromperie car chacun sait que les élections sont organisées par l’administration en étroite collaboration avec la mairie dirigée par Hallé Ousmane qui a eu le loisir de choisir les présidents des bureaux de vote, les assesseurs, les emplacements des bureaux de votes.
Le même Hallé qui, même pendant la campagne attribuait des lots à usage d’habitation et faisait distribuer du mil par le commerçant Hamba, a désigné son beau-frère Sagaigou Ibrahim, président de la commission administrative qui ne se gênait pas de commercer les cartes NINA et promettait aux jeunes de les faire embaucher dans la nouvelle région de Taoudeni. Suivez mon regard!
Comme si cela ne suffisait pas, il a placé un de ses agents, président d’un bureau à Sareikaina avec ses deux enfants comme assesseurs avec la complicité de Abdoulaye Traoré dit Adian qui a abandonné Radio Bouctou pour RADIO Kalémé et enfin a viré vers une hypothétique Radio Taoudenit à quelques jours des élections. Allez savoir pourquoi?
Alors messieurs arrêter d’amuser la galerie et dites à vos militants si tant est que vous avez un peu de respect pour eux, que vous avez perdu les élections. Il n’y a aucune honte à cela car tout cela est fort facile a comprendre du moment où la matière première qui est l’Homme Leader) a regagné ou le RPM ou la CODEM.
Si l’ADEMA a voté pour le RPM à Tombouctou monsieur Hallé Ousmane avec sa famille ont voté URD. Les Tombouctoutiens n’ont pas oublié la campagne menée par la sœur du maire Minti pour son frère qui devait devenir ministre si l’URD avait gagné et l’on se souvient de l’envoyé du même Hallé au meeting de l’URD lors de la campagne des présidentielles
Enfin, si l’ADEMA s’amuse à fabriquer des preuves, c’est son droit, elle expliquera le comment du pourquoi à la justice.
L’ADEMA et ses sbires de l’URD doivent seulement arrêter de nous tympaniser ou changer de lecteur de disque, car cette chanson a vieilli.
Un citoyen joint par nos soins à Tombouctou nous dit ceci: « Que ceux qui prédisent le malheur en empoisonnant l’opinion de leur venin sachent qu’ils nous trouverons sur leur chemin et qu’un feu de paille reste un feu de paille ».
Djibril Traoré LA SIRENE || lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

MOUSSA SEY DIALLO, ELU URD EN COMMUNE I: «Une candidature légitimée juste par la fortune est néfaste pour un Mali qui a besoin de leadership avéré»

MOUSSA SEY DIALLO, ELU URD EN COMMUNE I: «Une candidature légitimée juste par la fortune est néfaste pour un Mali qui a besoin de leadership avéré»

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils