mercredi 1 avril 2020
Accueil | Société | Propos attentatoires à la souveraineté du pays: Le parti FAMA salue l’expulsion de M. Christophe Sivillon et invite les forces internationales à aider le Mali avec sincérité 

Propos attentatoires à la souveraineté du pays: Le parti FAMA salue l’expulsion de M. Christophe Sivillon et invite les forces internationales à aider le Mali avec sincérité 

 

Le front africain pour la mobilisation et l’action (FAMA) a salué la décision d’expulsion du désormais ex-représentant de la MINUSMA à Kidal, M. Christophe Sivillon. C’était à la faveur d’un point de presse qu’il a animé au Carrefour des jeunes hier jeudi 12 décembre dans l’après-midi.

Co-animé par Idrissa Ganamé, Mamadou Sanogo, Sidi Mohamed Doumbia et Abdoulaye Camara respectivement le secrétaire général, le président de la jeunesse, le secrétaire à l’éducation et à l’assainissement et enfin  le secrétaire à la communication, ledit point de presse a été émaillé par l’observation d’une minute de silence en la mémoire des victimes civiles et militaires de la crise sécuritaire au Sahel et la lecture d’une déclaration axée sur environ trois points en harmonisent avec l’actualité du pays en particulier et du sahel en général.

En premier lieu, l’organisation politique a salué  la tenue prochaine d’une  rencontre à  Pau initialement prévue pour le 16 décembre, mais  reportée  pour début 2020 en raison de l’attaque meurtrière qui a visé une position de l’armée nigérienne. Ce rendez-vous, selon elle, sera sans doute une belle occasion historique pour les chefs d’État des pays sahéliens de débattre sans condescendance et de manière pragmatique avec leur homologue français Emmanuel Macron toutes les questions d’intérêts communs notamment les difficultés liées à la lutte contre le terrorisme. La guerre asymétrique dont le pays mène depuis une décennie ne peut être, enchaine-t-elle, remportée  sans l’objectivité commune priorisant le recouvrement de l’intégrité territoriale du pays. « Le Mali a toujours été aux côtés des autres au moment où ils ont eu besoin de son soutien. Il est tout à fait normal qu’il bénéficie en retour du soutien des autres », a insisté le parti avant de rajouter que ce soutien se fasse dans la sincérité dans le plus grand respect mutuel et dans l’intérêt supérieur du Mali.

 

L’expulsion de M. Sivillion saluée 

Le désormais ex-représentant de la mission onusienne dans la huitième région du pays, Kidal, a été déclaré persona non grata sur le territoire national. Si la mesure a été une eau chaude sur le corps de la plateforme des mouvements armés qui administre la région, elle est tel un cadeau de Noël, a été appréciée par tous les Maliens dans son ensemble. De son côté, le front africain pour la mobilisation et l’action a considéré la mesure de l’exécutif central et a réitéré son soutien. « Le Parti FAMA salue le gouvernement par rapport à sa décision prise à l’encontre du chef de la représentation de la MINUSMA à Kidal ».

 

Le DNI, une occasion à ne pas rater 

La phase nationale du dialogue national inclusif s’entame ce samedi 14 décembre. Pour la réussite de l’évènement qui sera selon le Président Ibrahim Boubacar Keita, un cadre d’échanges entre Maliens, l’organisation politique FAMA a invité les Maliens de tous bords à prendre part à cette « occasion à ne pas rater ». Selon elle, c’est avec l’union de tous les Maliens et Maliennes que le pays se délivrera de la crise multisectorielle.

Seydou Konaté LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

La riposte contre le COVID-19 : Barouba fait don d’importants lots d’une valeur de 5.000 000 à la police nationale

Ce lundi 30 Mars 2020, l’opérateur économique Oumar Sidy FOFANA dit « Barouba » a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils