mardi 28 septembre 2021
Accueil | Société | Prolongation du délai de la Transition: Pourquoi les leaders politiques la rejettent-ils?   

Prolongation du délai de la Transition: Pourquoi les leaders politiques la rejettent-ils?   

Plusieurs leaders des partis et regroupements politiques se sont réunis la nuit du lundi dans un hôtel de la place et ont fait une déclaration pour refuser la prolongation du délai de la Transition. Pourquoi toutes ces agitations? De quoi ont-ils peur ?   

La Transition semble convaincre le peuple malien, raison pour laquelle plusieurs en demandent sa prolongation. En un bout de temps, la plupart de l’opinion nationale plaide pour la prolongation en sedisantsatisfaite de son bilan. Nonobstant le satisfecit du résultat des dirigeants de la Transition, plusieurs partis et regroupements politiques comme l’ASMA-CFP, YELEMA, le RPM, l’EPM, l’APR se sont réunis pour dire niet à la prolongation du délai de la Transition. Pourtant, actuellement aucun gouvernant n’a parlé officiellement de prolonger les 18 mois de la Transition. Qu’est-ce qu’ils ont comme agenda caché?   

La plupart de nos compatriotes sont pour la prolongation du délai de la Transition raison pour laquelle le chérif de Nioro, Bouyé Haïdara, a dit officiellement dans sa mosquée de prolonger la Transition pour le bonheur du Mali. Pour lui, les nouvelles autorités sont sur le bon chemin pour sortir le Mali de cette situation précaire qui sévit depuis 2012.  Le constat est qu’aujourd’hui le président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta est devenu la nouvelle coqueluche des Maliens. Cependant, les politiques ne veulent pas entendre la prolongation de la Transition. Ils ont formé une coalition pour freiner cette décision qui se fait jaser quasiment Mali. Pendant cette Transition, les leaders politiques ne sont liés à rien. Si un leader participe à la gestion de cette Transition, il ne se présentera pas aux différentes élections à venir. Cela fait près d’une année que les politiciens maliens ne participent pas à la gestion de leur pays. Pourtant le peuple apprécie le bilan dans ces derniers mois. Selon un citoyen, l’actuel président de la Transition est sur la trace du président défunt Amadou Toumani Touré. ‘’ Si Assimi continue sur ce chemin, il sera le nouvel ATT du Mali. Assimi est aimé par l’opinion nationale grâce à ses actes posés lors de son arrivée au pouvoir. Le peuple malien avait soif d’un dirigeant exemplaire. Sa simplicité a épaté toute une Nation. D’ailleurs, il a décidé de réduire le train de vie de l’État, ce qui a été apprécié par de nombreuses personnes.   

Les politiques auraient-ils vu venir une éventuelle candidature d’Assimi Goïta qui pourrait mettre en mal toute ambition des politiques à briguer la magistrature suprême de notre pays?    

D. Sanogo  LE COMBAT

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Affaire de l’achat de l’avion présidentiel: Mahamadou Camara placé sous mandat de dépôt depuis hier      

  Mahamadou Camara, ancien ministre de la Communication et de l’Économie numérique  et ancien directeur de cabinet …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils