mardi 9 mars 2021
Accueil | Société | PROJET « SINI » à KARAN (Koulikoro) : afin de contribue à l’éducation des enfants de cette localité

PROJET « SINI » à KARAN (Koulikoro) : afin de contribue à l’éducation des enfants de cette localité

Du 22 au 25 janvier, l’association IFE Mali a fait un séjour dans la commune urbaine de Karan pour la remise des kits scolaires aux élèves bénéficiaires de son projet SINI. À cette occasion, un protocole d’entente a été signé  entre IFE-MALI, la mairie, les parents d’élèves, le comité de gestion scolaire ainsi que le comité de plaidoyer pour l’éducation CPE. L’objet de cette mission était  de maintenir les enfants à l’école jusqu’à l’obtention du DEF.

 

L’ONG « Initiative de soutien aux Femmes et Enfants du Mali » (IFE-Mali) est une organisation à but non lucratif ayant pour mission d’améliorer la qualité de vie des femmes et des enfants, en luttant pour la protection de leurs droits fondamentaux, y compris ceux à la santé, l’éducation, la bonne alimentation, la sécurité, l’épanouissement économique, physique et mental. Elle  focalise ses efforts sur les femmes et les enfants issus des communautés défavorisées du Mali. De nos jours, cette ONG intervient dans le cercle de Kangaba, commune de Karan à travers leur projet d’éducation dénommé « SINI » et un autre d’autonomisation des femmes ; Projet « Muso ».

De nos jours, « SINI» (Demain) qui a pour but de réinscrire à l’école les enfants défavorisés ayant été forcés d’abandonner l’école pour travailler dans les mines d’or artisanales où leurs droits fondamentaux ne sont pas du tout respectés, est le projet phare. Il prend en charge toutes les dépenses scolaires des enfants sélectionnés et les initie à l’utilisation de l’outil informatique (notions de base). De ce fait, ces élèves bénéficient aussi d’un suivi rapproché et d’un accompagnement moral grâce aux efforts du Comité de Plaidoyer pour l’Éducation (CPE) mis en place et formé par nos soins dans le village de Karan. Depuis son lancement en novembre 2017, le projet « Sini » a déjà pu identifier plus de 100 élèves travaillants dans différentes mines d’or du village de Karan, et compte aujourd’hui 50 bénéficiaires.

Pour assurer la durabilité du projet d’éducation « Sini » et l’implication totale de toutes les parties prenantes du village de Karan dans l’éducation de leurs enfants surtout celle de nos bénéficiaires, une équipe de l’IFE Mali se rendra à Karan pour échanger avec les parties prenantes du projet avant la rentrée scolaire 2020-2021. Pendant cette mission, l’équipe de l’IFE Mali redynamisera le Comité de Plaidoyer pour l’Éducation (CPE) pour que ses activités puissent avoir encore plus d’impacts dans le village. En plus, IFE Mali échangera avec les parents des enfants bénéficiaires du projet « Sini » sur leurs apports dans l’éducation de leurs enfants, et objectifs du projet d’éducation de l’IFE Mali. Enfin, l’équipe procédera à la collecte d’information sur les bénéficiaires du projet pour une mise à jour de la base de données des bénéficiaires du projet.

Selon Samerou Diallo, l’objectif est de redynamiser le Comité de Plaidoyer pour l’Éducation, échanger avec les parties prenantes du projet sur leurs apports, implications, et les objectifs du projet « Sini » et remettre des kits scolaires aux 50 enfants bénéficiaires du projet. À ses dires, les Objectifs spécifiques sont; de remplacer les membres du CPE qui ne sont pas opérationnels, échanger avec les membres du CPE sur leurs missions et responsabilités ; identifier les activités de plaidoyer (03) réalisables dans le temps et à moindre coût sur la période 2021 ; échanger avec les parents des bénéficiaires du projet Sini sur la proposition de prise en charge des frais de scolarité, par eux, de leurs enfants inscrits dans le projet au cours de l’année scolaire 2021 et 2022 ; échanger avec le CGS sur leur implication future dans le projet. Collecter les données manquantes des enfants bénéficiaires du projet auprès des parents pour la mise à jour de la base de données et aussi remettre des kits scolaires aux 50 enfants bénéficiaires du projet.

S’agissant des résultats obtenus, Samirou Diallo dira que les membres non opérationnels du CPE ont été remplacés. «Les membres du CPE ont compris leurs rôles et responsabilités, les (03) activités réalisables ont été définies ; Les parents des bénéficiaires du projet Sini ont été informés de la prise en charge des frais de scolarité de leurs enfants inscrits dans le projet au cours de l’année scolaire 2021 et 2022 ; l’implication future du CGS dans le projet, les données manquantes des enfants bénéficiaires du projet ont été collectées auprès des parents pour la mise à jour de la base de données et les kits scolaires ont été remis aux 50 enfants bénéficiaires du projet », affirme-t-il

 

Ben Cherif

Malick Diancoumba

Voir aussi

“Pourvoi contre l’arrêt de la chambre d’accusation’’: Le Procureur général a-t-il peur des répercussions d’une telle décision ?    

  La joie a été de courte durée pour les familles et proches des détenus …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils