dimanche 28 février 2021
Accueil | Société | PROCESSUS DE RECRUTEMENT DE CINQ MILLE POSTES DANS L’ARMEE EN 2017 : Sur 60 136 dossiers de candidatures déposés, 9 273 ont été validés pour la première phase et 50 863 rejetés pour fraude

PROCESSUS DE RECRUTEMENT DE CINQ MILLE POSTES DANS L’ARMEE EN 2017 : Sur 60 136 dossiers de candidatures déposés, 9 273 ont été validés pour la première phase et 50 863 rejetés pour fraude

L’information a été donnée par le Colonel Diarran Koné, Directeur de la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA) lors d’une conférence de presse. C’était le mardi 9 mai 2017 dans la salle de réunion de la DIRPA. En plus de l’animateur de la conférence, le Colonel Diarran Koné, la cérémonie a enregistré la présence de plusieurs cadres du corps militaire. Dans son introduction, il a fait savoir que pour que le processus soit inclusif, la hiérarchie a décidé : d’étendre le recrutement à toutes les localités du pays où cela est possible, les critères et conditionnalités ont été assortis, les centres de dépôt de dossiers ont été clairement indiqués par localité et le ministère de la Défense avait produit un communiqué ad hoc et chaque état-major ou service recruteur avait également communiqué sur ses spécificités. Le Colonel Diarran a poursuivi en expliquant qu’il est utile de préciser que la transparence, la crédibilité, l’inclusivité et la redevabilité fondent ce processus. Les étapes du processus sont : l’examen des dossiers, la proclamation du résultat de l’examen des dossiers, la détermination des aptitudes et la sélection définitive pour la Formation Commune de Base (FCB). S’agissant de l’examen des dossiers, tous les dossiers qui obéissaient apparemment aux critères ont été réceptionnés. Ainsi, ajoute-t-il, l’on a dénombré 60 136 dossiers déposés au total. Ces dossiers se répartissent comme suit : Bamako 27 233, Kayes 2 617, Koulikoro 10 685, Sikasso 7 656, Ségou 4 807, Mopti 2 860, Tombouctou 2 260 et Gao 2 018. Après l’examen, 9 273 dossiers ont été validés et 50 863 rejetés. Les dossiers validés sont repartis comme suit : Bamako 3 706, Kayes 485, Koulikoro 1 100, Sikasso 1 872, Ségou 1 144, Mopti 457, Tombouctou 131 et Gao 378. Dans son explication, le Directeur de la DIRPA dira que les dossiers rejetés ont des motifs de deux types fondamentaux, à savoir : les fraudes documentaire et identitaire. A titre d’illustration, l’on remarque la falsification de carte Nina, des âges ne correspondant pas, des filiations non correctes, des cartes Nina appartenant à de sexe féminin détournés en sexe masculin et vice versa, etc. En parlant de la proclamation du résultat de l’examen des dossiers, le colonel Koné a expliqué que des consignes fermes ont été données. Le travail d’examen aura été fastidieux. Mais à présent, les résultats de la première étape seront publiés dans les prochains jours. Ils seront diffusés sur la radio nationale du Mali et le site internet des FAMa : www.fama.ml. Ils seront également affichés dans les différents centres de dépôt de dossiers. Quant aux aptitudes, elles sont de plusieurs ordres : morale, mentale, physique, biologique et médicale. Pour la suite du processus, explique le directeur Koné, la direction centrale des services de santé des armées et la Direction des sports militaires auront à charge : l’aptitude médicale, les visites corporelles, les examens approfondis et l’aptitude physique et sportive. C’est au terme de toutes ces étapes que la sélection définitive intervient pour l’accès à la formation commune de base.
INFO SEPT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

La Mystique de la soutane

La soutane est un signe de consécration à Dieu. Sa couleur noire est un signe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils