vendredi 1 juillet 2022
Accueil | Société | Problématique de la délivrance de visa chinois aux Maliens : Un compromis en vue

Problématique de la délivrance de visa chinois aux Maliens : Un compromis en vue

Les difficultés liées à l’obtention du visa chinois pour les citoyens maliens y compris ceux établis à l’extérieur du Mali sont en passe de devenir un mauvais souvenir. Les autorités chinoises et maliennes se sont engagées à les résoudre à l’amiable en trouvant une solution commune.

L’information vient du Bureau de presse du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Mali.

Pour la petite histoire, notons qu’il y a plus d’une année des opérateurs économiques maliens sont confrontés à des sérieuses difficultés liées à l’obtention du visa chinois.

Des consultations sino-maliennes

Des premières consultations sino-maliennes sur les questions consulaires se sont tenues du 5 au 7 juillet 2014, à Pékin, en Chine.

Une Délégation malienne, conduite par l’Ambassadeur Aguibou Diallo, Directeur des Affaires juridiques au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale, a participé à ladite rencontre

La mission avait pour objectifs spécifiques d’examiner, avec la partie chinoise, les difficultés liées à l’obtention du visa chinois pour les citoyens maliens y compris ceux établis à l’extérieur de Mali ; d’échanger sur les questions de l’enregistrement des Maliens et du délai accordé aux parents des nouveaux nés Maliens en Chine pour la présentation de leurs passeports, mais également sur les questions de la protection et de la sécurisation des Ressortissants chinois et leurs biens ainsi que les entreprises et sociétés chinoises au Mali. Ce troisième point qui constitue une préoccupation majeure pour la partie chinoise a été évoqué avec insistance.

Au cours des échanges, Mme MENG Yuhong, Conseillère au Département des Affaires Consulaires du Ministère chinois des Affaires Etrangères, a tenu à préciser que la Chine accorde une importance particulière à ses relations avec le Mali. «D’où, les présentes consultations sur les questions consulaires, voulues par les autorités compétentes des deux pays», a-t-elle indiqué.

Selon l’Ambassadeur Aguibou Diallo, ces consultations ont permis d’identifier les problèmes consulaires que rencontrent les citoyens maliens et chinois afin d’y apporter des solutions et redynamiser ainsi la Coopération économique sino-malienne à travers des échanges commerciaux entre les deux pays. Elles ont également permis d’échanger sur l’amélioration de la situation des Ressortissants maliens en Chine et des citoyens chinois au Mali.

L’Ambassadeur Aguibou  Diallo a également rappelé les échanges de haut niveau passés officiellement entre les hautes autorités maliennes et chinoises. Il cite, entre autres, la rencontre de Johannesburg, en 2015, entre XI Jinping, Président de la République Populaire de Chine et son homologue Ibrahim Boubacar Kéïta du Mali ; celles entre les Ministres des Affaires Etrangères Abdoulaye Diop et WANG Yi dont la dernière date de mai 2017 à Bamako.

Une solution commune à la problématique de  visas 

Ces premières consultations sino-maliennes, selon le Bureau de Presse du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Mali, se sont déroulées dans une atmosphère conviviale et une volonté affichée de part et d’autre. Avec pour seul but  de surmonter les difficultés constatées dans la délivrance des visas aux Ressortissants des deux pays. Pour aplanir ces difficultés et contribuer au développement des relations économiques et commerciales entre les deux pays, les deux Délégations ont fait les recommandations suivantes : allègement des procédures d’obtention et de légalisation ou de certification des lettres d’invitation préalables à la délivrance des visas dans les deux pays ; allègement des procédures de délivrance de visas pour les Maliens en particulier les enfants nés en Chine et pour les travailleurs chinois des sociétés et entreprises établies au Mali (Bamako et hors de Bamako) ; conclusion d’un accord instituant le visa de long séjour avec entrées multiples entre le Mali et la Chine ; institutionnalisation des consultations sino-maliennes à travers une concertation permanente entre les services consulaires des Ministères des Affaires Etrangères et des Ambassades des deux pays.  Ces conclusions et recommandations déclinées en activités sont consignées dans un tableau de tâches dans le cadre de leur mise en œuvre. Les deux parties ont aussi convenu que les prochaines consultations consulaires pourraient se tenir au Mali, à une date ultérieure, à convenir de commun accord et par voie diplomatique.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

SÉCURITÉ ROUTIÈRE: Le port du casque obligatoire à partir du 15 août 

  Pour la sécurité des usagers de la route, le port du casque entrera en …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils