jeudi 2 décembre 2021
Accueil | Société | Premier Forum des Femmes de la Diaspora Malienne : Les travaux s’ouvrent ce matin

Premier Forum des Femmes de la Diaspora Malienne : Les travaux s’ouvrent ce matin

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME), en collaboration avec le Ministère des Maliens de l’Extérieur, organise, du 28 au 30 juillet 2016, le premier forum des femmes de la Diaspora malienne à l’Etranger. L’évènement est placé sous le haut patronage de la 1re Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga. Ladite activité entre dans le cadre de la réalisation de l’ambition du HCME de faire de la diaspora féminine un des leviers de développement socio-économique du Mali.

En effet, le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur est une association malienne créée depuis 1991 et reconnue d’utilité publique en 2009. Il a pour but d’assurer l’assistance, l’information, la sensibilisation, l’encadrement, la défense et la protection des droits et intérêts de la Diaspora malienne tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays dans sa quête de mieux-être et du développement économique et social du Mali. Il est présent dans 64 pays à travers ses Conseils de base dont un seul est reconnu par pays. De nos jours, d’importantes infrastructures socio-économiques, dans divers domaines de même que de nombreux transferts (financiers, techniques, etc.) ont été réalisés à son actif.

L’évaluation des contributions de la diaspora féminine

Malheureusement, il se trouve que les contributions de la diaspora féminine ne sont pas spécifiquement évaluées, ce qui fait que leurs apports et savoir-faire sont méconnus. Les différents rôles et apports qui leur sont dévolus en tant que conseillères, épouses, mères, etc.  ne sont ni évalués, ni comptabilisés. Autrement dit, leurs efforts ne sont pas reconnus dans le développement socio-économique de nos communautés.

Pourtant, le Gouvernement de la République du Mali a adopté, le 03 septembre 2014, la politique nationale de migration (PONAM). La diaspora féminine, à l’instar des autres acteurs, y a fortement contribué. Ce document  est l’une des meilleures réponses aux défis et enjeux migratoires du pays et intègre la dimension genre dans tous ses objectifs et axes stratégiques ainsi que dans son plan  d’actions 2015-2019.

Compte tenu des capacités des femmes de la diaspora, de leurs attentes et engagements pour le développement du pays, au regard des dispositions des statuts et du règlement intérieur d’une part, et, de l’autre, des recommandations de la 6e Conférence Ordinaire tenue ici à Bamako du 21 au 23 août 2015, le HCME, dans sa quête de mieux satisfaire les besoins et défendre les intérêts des Maliens de l’Extérieur, s’est orienté vers la promotion des cibles spécifiques que sont les femmes et les jeunes, véritables piliers de nos sociétés.

C’est dans ce cadre que le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, en collaboration avec le Ministère des Maliens de l’Extérieur, organise, du 28 au 30 juillet 2016, le premier forum des femmes de la Diaspora malienne ; ce, afin de concrétiser cette ambition de faire de la diaspora féminine un des leviers de développement intégral du Mali.

Pour ce faire, l’organisation de ce forum axé sur les femmes de la diaspora malienne permet de mobiliser toutes les énergies afin qu’elles contribuent aux engagements du pays. Cela, dans les Processus de Rabat, de Rome et dans le plan d’Action de la Valette sur la migration initié par le Secrétariat permanent et mis en œuvre par le Département en charge de la Promotion féminine et la structure en charge de la Politique nationale de l’autonomisation des femmes du HCME.

Ladite rencontre permettra de relever les défis liés à la mobilisation des femmes de la diaspora dans tous les domaines de développement et leur fournir l’opportunité d’échanger entre elles-mêmes et avec leurs consœurs de l’intérieur sur leurs problèmes spécifiques, leurs aspirations, les priorités d’intervention puis prendre des engagements consensuels sur des questions de préoccupations nationales relatives au genre.

Faut-il noter que l’activité  est financée par l’Etat malien à travers le Ministère des Maliens de l’Extérieur et le concours d’autres partenaires techniques et financiers. L’évènement est placé sous le haut patronage de la 1re Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, et le concours du Ministre  des Maliens de l’Extérieur, Dr Abdramane Sylla, et de la Ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, Mme Sangaré Oumou Bah. Après la cérémonie d’ouverture du jeudi 28 juillet à l’Hôtel Radisson, la suite des travaux ainsi que leur clôture officielle se tiendront les 29 et 30 juillet au centre Aoua Kéïta.

Oumar Diakité : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Polygamie : Des femmes  témoignent sur comment elles en ont été informées

  Au Mali, le code de la famille prévoit l’option du régime polygamique pour un …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils