lundi 14 octobre 2019
Accueil | Portraits | POLICE NATIONALE : Le Commissaire Divisionnaire de Police Issiaka Tounkara s’en va en héro

POLICE NATIONALE : Le Commissaire Divisionnaire de Police Issiaka Tounkara s’en va en héro

Le lundi 23 septembre dernier, la nation a rendu un vibrant hommage au commissaire Divisionnaire de Police Issiaka Tounkara, assassiné à Niono  le 19 septembre  2019. C’était à l’école Nationale de la Police de N’Tomikorobougou en présence du Ministre de la sécurité et de la protection civile, le ministre  des Maliens de l’extérieur, le Directeur général de la Police Nationale, le contrôleur général Moussa AG Infahi, du gouverneur de la région de Ségou M Bourama Sissoko, les frères d’armes, les parents, les amis, les collaborateurs et plusieurs autres responsables des forces vives.

Après la marche et la lecture de l’oraison funèbre suivie de l’intervention du père du commissaire défunt, le représentant des commissaires de Police Mamoutou  Togola procèdera à la lecture d’un texte très émouvant. Pour sa part, le ministre de la sécurité et de la protection civile a décoré le défunt commissaire divisionnaire Issiaka Tounkara, chevalier de l’ordre national à titre posthume.

Qui était donc Ie Commissaire Divisionnaire dc Police lssiaka TOUNKARA ?

 Né le 05 janvier I977 à Koutiala, de Yacouba et de Fatoumata COULIBALY. Il fit ses études fondamentales au second cycle de Koutiala, sanctionnées par le Diplôme d’Etudes Fondamentales (DEF), session de juin I995. Orienté au Lycée Ibrahima Ly de Bamako, il obtient son Baccalauréat, session de juin I998, série Sciences Humaines. En I999, il entama ses études supérieures à la Faculté des Sciences Juridiques et Economiques, où il obtient une Maitrise en Droit des Affaires en 2002. En 2005, il s’est présenté au concours direct de recrutement d’élèves Commissaires de Police. Admis à l’issue des différentes épreuves, il fut nommé élève Commissaire suivant l’arrêté n°l741/MSIPC-CAB du 14 juillet 2005. Déclaré admis à l’examen de sortie de fin de cycle des Commissaires à l’École Nationale de Police, il fut nommé Commissaire Stagiaire suivant l’arrêté’ n°2607/MSIPC-SG du O3 novembre 2006. Après un brillant stage probatoire de douze mois, dans différentes d’unités de Police, il fut titularisé dans son emploi et nommé Commissaire de Police 1èreéchelon, suivant l’arrêté n°2878/MSIPC-SG du 12 novembre 2007.

Il gravit  différents grades et échelons ainsi qu’il suit :

 -En 2010, Commissaire de Police 2èmeéchelon, suivant l’arrêté n°10-OOS7/MSIPC-SG du 19 janvier 2010 ; En 2012, Commissaire de Police 3èmeéchelon, suivant l’arrêté n°2012-0321/MSIPC-SG du 02 février 2012 ; En 2014, Commissaire Principal de Police 1èreéchelon, suivant Décret n°2014-003/P-RM du 06 janvier 2014 ; Par arrêté n°2016-1461/MSPC-SG du 23 mai 2016, il a avancé 2èmeéchelon ; Par arrêté n°2017-4364/MSPC du 28 décembre 2017, il a avancé au 3èmeéchelon ; Par Décret n°2018-0915/P-RM du 28 décembre 2018, il fut nommé au grade de Commissaire Divisionnaire de Police 1èreéchelon, prenant effet le 1erjanvier 2019.

Au cours de sa carrière, il a successivement occupé les fonctions ci-après :

 2007-2008, Chef de la Police Judiciaire au Commissariat de Police de Nioro du Sahel ; 2008-2009, Chef de la Police Judiciaire au Commissariat de Police de Kidal ; 2009-2010, Chef de la Police Judiciaire au Commissariat de Police du 10èmeArrondissement  de Bamako ; 2012-2014, Commissaire Adjoint au Commissariat de Police du 6èmearrondissement de Bamako ; 20l5-2019, Commissaire chargé de la ville de Niono, son dernier poste.

Parmi ces stages à I ’intérieur et l’extérieur du pays, on peut citer entre autres :

Stage sur la lutte contre le terrorisme et le crime transnational organisé à l’Académie de Police du Caire en Égypte en 2008; Stage sur le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent à Rabat (Maroc) en 2011 ; Stage sur la lutte antidrogue à l’Ecole Nationale de Police de Bamako en 2011 ; Stage sur les interventions en cas de crise à l’École Nationale de Police de Bamako en 2011. En outre, il a joué un rôle déterminant dans la nuit du 5 au 6 décembre 2016 lors de l’attaque de la maison de la Maison  d’arrêt  De Niono par les forces ennemies.

Fonctionnaire émérite, doté d’une conscience professionnelle aigue et d’un sens très élevé du devoir, il a été noté et apprécié ainsi qu’il suit par ses différents chefs hiérarchiques :

« Un excellent cadre courageux, grand travailleur, discipliné, dévoué ponctuel, qui donne entière satisfaction. »

‘’Feu Commissaire Divisionnaire Issiaka TOUNKARA, vous nous avez quitté de façon tragique mais en héro. La nation toute entière est en deuil, la police malienne en particulier. Vous resterez figé dans nos mémoires pour toujours. La Police malienne perd en toi un digne fils’’, a-t-on appris. Après cette cérémonie très émouvante qui a fait couler beaucoup de larmes la dépouille du commissaire divisionnaire de Police Issiaka Tounkara a été conduite au cimetière de Hamdallaye où il demeurera éternellement.

Il s’en va laissant derrière lui, une épouse et deux enfants inconsolables.

Ben Abdoulaye Traoré LE CONFIDENT 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

DAHIROU DEMBELE ET MALICK COULIBALY: Deux hommes, un même idéal de combat, le Mali 

Le premier est le Ministre de la Défense et des anciens Combattants, tandis que le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils