mercredi 24 février 2021
Accueil | Oeil du combattant | ŒIL DU COMBATTANT : le danger de l’usage des stupéfiants.

ŒIL DU COMBATTANT : le danger de l’usage des stupéfiants.

Dans notre société, la consommation des stupéfiants devient de plus en plus alarmante. En effet, le phénomène repose sur plusieurs causes. Une situation qui appelle à un sursaut national, à une mobilisation générale.

 

Avec la nouvelle méthode du verlan, la consommation des stupéfiants devient de plus en plus alarmante. Le verlan est un terme linguistique qui étudie le procédé argotique consistant à inverser les syllabes et certains mots parfois en modifiant les voyelles (mec, d’où keum). Alors, les jeunes sont attirés par ce procédé afin d’en faire leurs gagne-pains. Cependant, cet acte est considéré comme crimes contre la société et même au-delà. Puisque les braquages, le vandalisme, les violences, les attaques s’en suivent. Le Mali serait-il le Salvador qui est l’un des pays les plus dangereux au monde ? Et chose qui menace les relations sociales et la quiétude dans la société. Tel qui piétinerait à court terme le développement de notre pays. Vu que l’avenir des enfants est détaxé. Par conséquent, le phénomène repose sur plusieurs causes. Premièrement, l’éducation familiale ; les parents auraient abandonné l’éducation de leurs enfants dans la famille. Chacun est libre de faire de la manière, ou il voit les choses. Le respect, le comportement et entre autres reste un mot. Deuxièmement, cela menacerait l’éducation scolaire. Le langage et l’habillement des jeunes font défaut. A cela s’ajoute aussi, le manque d’emploi. Après une longue étude et l’obtention des diplômes, l’emploi et la formation professionnelle seraient une épine dans les pieds. Le pays serait dominé par des relations et des sous, voire le nombre de personnes licenciées faute des diplômes non connus par l’État. D’où venaient ces diplômes ? Qui est le fautif ? Comment ces personnes sont-elles rentrées dans le service sans passer par des concours ? La question de l’affairisme nous éveillerait dans le temps. Comme nous avons l’habitude de le dire, les enfants pauvres sont largement victimes. Cette situation fait appel à un sursaut national, à une mobilisation générale à travers les campagnes de sensibilisation à l’endroit des jeunes pour réduire la situation. Le gouvernement dans le cadre de l’élaboration des plans d’action et des rencontres du côté des syndicats et d’autres acteurs, le ministère de la Sécurité, de l’Éducation nationale, de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique, et celle de l’Emploi et de la Formation Professionnelle avec ces acteurs, est pointé par les doigts. Sinon à l’heure, c’est la déchéance totale!!!

Lassana Sow, stagiaire

Malick Diancoumba

Voir aussi

Hausse du prix du pain : une augmentation de 20%  

Surpris par le prix du pain dans les boutiques, les pâtisseries, les boulangeries, la population …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils