samedi 18 septembre 2021
Accueil | Société | Non-respect de la part de la presse au CNT : les organisations faitières demandent à ses représentants de siéger

Non-respect de la part de la presse au CNT : les organisations faitières demandent à ses représentants de siéger

Au cours d’une réunion des faitières de la presse malienne tenue hier, jeudi 10 décembre 2020, au sujet du nombre de ses représentants au Conseil national de transition comme prévu par le décret de la clé de répartition, il a été décidé de laisser siéger les deux représentants.

Conformément à la clé de répartition des membres du Conseil national de transition qui accordait quatre représentants à la presse, il a été constaté que c’est la moitié qui est réservée à la presse à la publication des noms. Une chose que les organisations de la presse malienne ont voulu comprendre au cours de cette rencontre. La première position qui voulait qu’elles retirent ses deux membres retenus a été écartée au cours de cette réunion.

Toutefois, la déclaration des faîtières de la Presse a pris quatre (4) décisions importantes. Les faitières de la Presse, après discussions, ont décidé  de réitérer leur demande de clarification sur la réduction du quota affecté à la presse, demander à leurs représentants à siéger au CNT, instruire à leurs représentants de faire de l’aboutissement des projets de loi phares de la presse, leur cheval de bataille et enfin souhaiter bonne chance et courage aux 2 représentants de la Presse.

Faut-il le souligner, cette déclaration a enregistré la présence de Chahana Takiou, Président du Groupement Patronal de la Presse, Daouda Mariko, vice-Président Maison de la Presse, BandiougouDanté, Président URTEL, Boubacar Kanté, Vice-Président ASSEP, Modibo Fofana, Président APPEL Mali et FakaraFaïnké, Président de l’UNAJOM.

Bourama Kéïta

Djibril Coulibaly

Voir aussi

OZONE MALI: La fin ?  

    Six ans après son arrivée triomphale à Bamako à la faveur d’un accord …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils