lundi 17 mai 2021
Accueil | Art & Culture | NINA WALLET INTALLOU, MINISTRE DU TOURISME : L’arroseur arrosé

NINA WALLET INTALLOU, MINISTRE DU TOURISME : L’arroseur arrosé

Nina Wallet Intallou, ministre du Tourisme et de l’Artisanat d’IBK, aura beaucoup de mal à convaincre les touristes et investisseurs à revenir vers ce pays, qu’elle a participé largement à la destruction en 2012. Elle devra d’abord présenter des excuses sincères à l’univers touristique qu’elle avait fait fuir et qu’elle accuse à tort de « stigmatiser » encore le Mali. C’est un peu l’histoire de l’arroseur arrosé.

Tapez « Nina Wallet Intallou » sur Google et l’on vous conduira tout droit à une série de vidéos et articles de presse datant de 2012 où on la voit dans la peau d’une rebelle indécrottable. Dans ces sorties médiatiques, elle « insulte » le Mali et défend crânement l’indépendance d’un pays qui devait s’appeler « Azawad ».
C’est en ces temps-là que les derniers touristes ont quitté le Mali, de peur d’être violés, tués ou kidnappés par la horde de malfrats de tout acabit au nom d’une chimérique indépendance. Aujourd’hui, à entendre Nina Wallet Intallou, figure de proue de cette folie meurtrière, demander à ne pas « stigmatiser » le Mali, on ne peut s’empêcher d’avoir le sentiment révoltant d’une hypocrite au gouvernement.
Par sa faute, le Mali, qui était une destination touristique des plus enviées, est aujourd’hui détesté. Mme Nina Wallet Intallou et ses « frères d’armes » ont effectivement mis le pays à feu et à sang. Et cette stigmatisation va continuer, car, aux yeux de bon nombre de Maliens, Nina Wallet Intallou est une star, une vraie star. Elle a compris que pour être dans les bonnes grâces, il faut toujours stigmatiser le pauvre Mali.
Double langage
Que l’on ne se leurre pas, il sera très difficile de donner un nouvel élan au tourisme malien au regard de tout ce qui s’est passé et tout ce qui reste à faire. La réponse de cet observateur à Mme Nina Wallet Intallou suite à sa déclaration sur la « destination » Mali est cinglante : « Croyez-vous que les touristes sont fous pour payer leur argent et venir se faire tuer ? Quelle garantie leur donnerez-vous pour leur sécurité ? Il ne suffit pas d’être au gouvernement pour faire croire que la sécurité est revenue. C’est trop facile Madame. Il fallait y penser avant, car vous viviez exclusivement de l’artisanat et du tourisme. Pourquoi donc avoir détruit vos sources de revenus ? ».
Et le même observateur de poursuivre : « Si vous voulez que cesse la stigmatisation de notre pays commun, invitez vos frères à déposer les armes et à regagner le chemin de la paix afin que nous réparions ensemble les dégâts causés à la mère patrie du fait de leurs rebellions successives ».
Par ailleurs, le peuple malien peut se réjouir d’une seule chose avec des déclarations prétentieuses de celles du genre de Nina Wallet Intallou. Le Mali est en train de sortir du tunnel. La preuve, même ses ennemis fieffés à l’image de Nina Wallet demandent qu’on ne le stigmatise pas. Est-elle revenue à la raison ? On ne saura le dire surtout si on se fie à l’adage qui dit que « dosso koro ta son koro bi la ». En français facile : « Chassez le naturel, il revient au galop ».
Nous reviendrons sur d’autres grands discours tenus par la star Nina !
D. Samaké LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

US ET COUTUMES: SENS ET VALEUR DU PATRONYME TRAORÉ   

  Les TRAORÉ doivent leur patronyme à leur arrière-arrière-grand-père « TOURAMANBA 1er du nom » différent de celui …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils