mercredi 3 mars 2021
Accueil | Société | Multicanal Mali : Les agents souffrent le martyre

Multicanal Mali : Les agents souffrent le martyre

Multicanal est une société de fourniture d’images numériques, de vente de décodeurs… Il est dirigé par M. Ismaël Sidibé, PDG du groupe Africable télévision…

À en croire certains agents de multicanal, cela fait sept mois qu’ils n’ont pas perçu le moindre centime. Et pourtant, ils sont chef de famille et travaillent tous les jours souvent même les week-ends.

« Cela fait plusieurs années que je travaille pour multicanal. En réalité tout allait bien jusqu’en 2016, ou nous avons eu un souci de serveur. En effet, pendant que le serveur était en panne, les clients abonnés ne payaient pas et cela a duré 3 mois. Donc, pendant cette période, les agents ne percevaient pas de salaires. Cependant, quand les clients ont recommencé à payer, la société n’a pas suivi. Et les agents n’étaient mis dans leurs droits que par trimestre. Avec le temps, on est passé de 3 à 4 mois pour finalement nous retrouver à 7 mois sans salaires », nous expliquait un agent sous couvert d’anonymat. Pour finir, il a ajouté que les agents de multicanal souffrent le martyre et ne savent pas à quel saint se vouer.

Les propos de ce dernier vont être renforcés par un autre agent de la structure selon lequel le paiement se fait par affinité. À l’en croire, pendant que certains agents sont à 7 mois de retard de payement, d’autres sont carrément à jours.

Face à cette anarchie et de manque de coordination, la question qu’il convient de poser est de savoir si oui ou non M. Ismaël Sidibé est au courant de cette pratique qui dénigre l’image de son entreprise. Lui qui, pourtant, est considéré comme étant un chef d’entreprise très engagé dans le développement du numérique et des nouvelles technologies en faveur du Mali et de la sous-région. En tout cas, la direction générale de la société Multicanal est plus que jamais interpellée.

En attendant la réaction du patron de Multicanal pour mettre fin à ses mauvaises pratiques, les agents qui ne connaissent pas les raccourcis continueront de souffrir le martyre.

KANTAO Drissa LE CONFIDENT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

NIONO : Accord de cessation des hostilités entre dozos et peuls

  Le ville de Niono a abrité dimanche dernier (21 février 2021) la cérémonie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils