mercredi 25 mai 2022
Accueil | Société | MORTALITÉ MATERNELLE: Une aide-ménagère perd la vie en donnant naissance aux jumelles !  

MORTALITÉ MATERNELLE: Une aide-ménagère perd la vie en donnant naissance aux jumelles !  

 

 

Une aide-ménagère du nom d’Adiaratou Coulibaly est, selon des informations publiées sur la page Facebook de Mpfem, est décédée la semaine dernière, une vingtaine de jours après son accouchement des jumelles.   

   

Cette information a été officialisée samedi dernier sur la page Facebook du ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille. Il s’agit du décès d’une aide-ménagère qui a quitté le village pour Bamako après s’être éloignée de son mari dans un site d’orpaillage. Adiaratou Coulibaly, face à son destin, aurait accepté tous genres d’activités pour vivre. Selon la source, pendant l’hivernage 2021, Adiaratou est venue du village de Kwakwoula, commune de Baramandougou, région de San avec sa petite fille de 4 ans dans l’espoir de trouver du travail à Bamako comme aide-ménagère.

La chance ne lui a pas souri. Ayant trouvé refuge dans une maison inachevée avec sa petite fille à Sotuba, elle n’arrivait pas à dénicher du travail à cause de son état de grossesse avancé. Le père des jumelles étant loin de Bamako, Adiaratou s’est retrouvée seule face à son destin avec comme seul soutien les autres aides-ménagères avec lesquelles elle partageait son dortoir improvisé.

La nuit du mercredi, après s’être plainte de malaises et de problèmes de respiration, son amie Ténin Dembelé, aide-ménagère également,  l’a mise dans le taxi pour la conduire à la maternité de Korofina. Adiaratou a rendu l’âme en cours de route laissant les jumelles orphelines et 5 autres enfants présentement au village. La Ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Wadidiè Founè Coulibaly est arrivée sur place, a fait savoir la source.

En dehors de cela, faut-il souligner que les aides-ménagères rencontrent des difficultés à Bamako. Les travaux dont elles ont la charge sont disproportionnés à la somme proposée par la patronne. La plupart des servantes sont menacées de harcèlements sexuels, vols, etc. Il est déplorable que certains n’arrivent pas à entrer en possession de leurs dus.

Lassana SOW  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

TROMPÉE PAR SON MARI AVEC LA SERVANTE: Une dame empoisonne ses enfants avant de se suicider   

    Une dame a empoisonné ses deux enfants et avant de se donner la mort …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils