jeudi 14 novembre 2019
Accueil | Nos régions | Mopti: Des manifestants pillent et saccagent l’entrepôt de la Minusma à Sevaré  

Mopti: Des manifestants pillent et saccagent l’entrepôt de la Minusma à Sevaré  

 

À Sévaré des manifestants s’en sont pris le samedi dernier  à l’entrepôt de la mission onusienne au Mali. Cet événement a eu lieu quelques jours après une marche de la population qui fustigent contre les forces étrangères. Les manifestants demandaient à ce que ces forces partent si elles ne sont pas en mesure de les sécuriser. Les événements ont occasionné un couvre-feu de 18h à 6h du matin dans la ville décrétée par le gouverneur de la région.

 

Sur les images qui circulaient sur les réseaux sociaux, les manifestants se sont procuré certaines  affaires de la Minusma qui étaient dans un conteneur. Cette histoire est partie d’une manifestation des épouses des militaires qui ont assiégé le camp de la ville empêchant ainsi leurs époux de partir au front. Selon des sources locales, c’est en ce moment que des personnes mal intentionnées se sont dirigées vers l’entrepôt. Dans la cour, elles ont vandalisé les magasins et conteneurs qui se trouvaient sur les lieux. Deux véhicules de la mission auraient été également incendiés.

Suite à ces saccages, la Minusma dans un communiqué appelle la population au calme et à la retenue. Selon la mission, les manifestants ont également dérobé du matériel logistique et de construction.

En revanche, le gouverneur de la région s’est rendu sur place pour constater les dégâts. Dans un communiqué publié ce weekend, il annonce l’instauration d’un couvre-feu de 18h à 06h du matin, à partir du samedi 12 octobre jusqu’au dimanche 20 octobre.

Pour rappel, cette sortie de la population de Sevaré fait suite à une manifestation de la plateforme « Faso ko » organisée  le mercredi dernier. Ils ont manifesté pour soutenir l’armée malienne et demandé le départ des forces étrangères.

A. Haidara LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Après quelques jours d’incarcération à la MCA: Abdoul Niang et Bouba Fané  se dégonflent…

  Condamnés le jeudi 31 octobre à deux ans de prison ferme pour outrage aux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils