mardi 6 décembre 2022
Accueil | Société | Lux beauté et boutiques de mèche : Les ventes au ralenti

Lux beauté et boutiques de mèche : Les ventes au ralenti

Le mois de Ramadan est celui où certains commerçants font des chiffres et pendant ce temps d’autres se tournent le pouce. Mais ce n’est qu’une question de temps.

Lundi 12 juin, il est presque midi, c’est en ce moment que ce salon de coiffure, sis à Kalaban-coro Adekene, ouvre ses portes. Celle qui ouvre les lieux explique les raisons. «  D’habitude, on ouvre très tôt. Mais en ce mois de Ramadan c’est inutile ; car, souvent on n’a même pas trois clients dans la journée. C’est pourquoi nous préférons ouvrir à cette heure ». Elle ajoute que le salon va reprendre son rythme normal à l’approche de la fête. «A quelques jours de la fête, les clients vont affluer et le travail reprendra», ajoute-t-elle. Boutique de produits cosmétiques «Saramaya beauté» n’en est pas moins concernée par cette morosité du marché. Le Gérant Amadou n’a, en cette mi-journée, encore reçu aucun client «c’est vrai qu’on ne vend pas bien en ce mois de carême comme les autres mois. Nous vendons des mèches, des greffages qui, il faut le reconnaitre, n’attirent pas trop les femmes en ce début de Ramadan». Il reste, cependant, convaincu qu’à la reprise très bientôt des affaires à l’approche de la fête ça va marcher. Au cœur du Grand marché, Aïda, venue de sa Côte-d’Ivoire natale fait de la tresse et met du henné appelé « djabi ». Elle s’affaire sur la tête d’une cliente qu’elle ne semble être pas pressée de finir. «Depuis le matin, c’est ma première cliente. Alors que, d’habitude, à 11 heures, je suis à ma troisième voire quatrième cliente». Mais à l’instar des autres qui connaissent la même situation difficile qu’elle en ce mois de Ramadan, elle sait, de par expériences, que les clientes seront de retour très bientôt pour se faire belles en vue de la fête de Ramadan.

Mohamed Dagnoko : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Interdiction du sachet plastique au Mali: La persistance de la vente cache-t-elle un négoce protégé?

  Sous la table, le boutiquier du coin offre encore un emballage censé prohibé par …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils