dimanche 17 octobre 2021
Accueil | Société | Lutte contre le terrorisme : Les FAMA bénéficient d’un soutien de taille

Lutte contre le terrorisme : Les FAMA bénéficient d’un soutien de taille

Depuis le début de la crise sécuritaire au Mali, en 2012, les militaires maliens paient un lourd tribut. Ils sont plusieurs centaines à avoir perdu la vie. Déjà, en ce début d’année 2018, 30 sont morts. Une situation qui a poussé des forces vives de la nation à mettre sur les fonds baptismaux un mouvement pour soutenir les forces armées et de sécurité dans leur lutte contre les terroristes. La plateforme s’appelle «Débout sur les remparts Wulikadjo Tuma sera ».

Les membres sont issus de toutes les couches sociales maliennes et sont décidés à faire leur possible  afin de se mettre ensemble pour soutenir l’Armée malienne dans la lutte contre le terrorisme. Ils veulent surtout que cessent les attaques avec leurs lots de morts dans les rangs de nos forces armées et de sécurité.  Le week-end dernier, ils se sont retrouvés à la Bourse du Travail pour dire haut et fort leur soutien aux FAMA. «Notre objectif, au-delà de toute idée partisane, est, dans un premier temps, de réaffirmer notre soutien total et sans réserve aux forces armées et de sécurité nationale qui déploient des efforts titanesques pour la défense de notre souveraineté, la lutte contre le terrorisme, la criminalité transfrontalière et la sécurisation du peuple et de ses biens.

Dans un second temps, il s’agit de constituer un rempart contre toute forme de dérives ; quelles qu’elles soient, en nous investissant dans toutes les luttes ou actions qui pourraient permettre à notre pays de retrouver la plénitude de son intégrité territoriale et sa cohésion sociale légendaire ». Voilà l’objectif que se donne la dernière née des plateformes, mais la première sur le plan de soutien directe à nos Forces armées et de sécurité.

Pour mettre fin aux carnages anonymes de nos soldats, la plateforme entend organiser une cérémonie funèbre pour « témoigner de la reconnaissance de la Nation à ses dignes fils morts pour la patrie». Une opération de don de sang sera aussi organisée pour venir au secours de nos soldats blessés au combat.

Tout en rappelant qu’elle n’est pas un instrument politique, la plateforme appelle le Gouvernement à restaurer l’image de l’armée par le réarmement matériel et moral. Également, elle interpelle les groupes armés signataires de l’Accord de paix sur leurs responsabilités « dans la dégradation de la situation sécuritaire au Nord et au Centre du pays » tout en rappelant enfin,  la Communauté internationale de ses « engagements » pour la restauration de la paix au Mali. Une autre mobilisation plus grande en faveur des FAMA est prévue pour le samedi prochain, à la Bourse du Travail. Djimé Kanté, Abdoul Niang, Master Soumi, sont parmi les Responsables de cette plateforme.

Mohamed Sangoulé DAGNOKO : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Après la proclamation du résultat du Bac et DEF: Comment gérer le cas des classes de passage ?  

  Après la proclamation de certains résultats, la crise scolaire tend-elle  vers sa fin? Les cas …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils