dimanche 8 décembre 2019
Accueil | Politique | Lutte contre le terrorisme au Mali: La Grande Bretagnes annonce un renfort de 250 commandos et des hélicoptères de combat

Lutte contre le terrorisme au Mali: La Grande Bretagnes annonce un renfort de 250 commandos et des hélicoptères de combat

La mission onusienne au Mali, particulièrement meurtrière du fait des attaques répétées dont elle est la cible, aura un renfort en début d’année 2020 par un contingent de commandoset hélicoptères de combatbritanniques. C’est l’annonce qui a été faite hier, lundi 22 juillet 2019 parMme Penny Mordaunt Secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume Uniau sortir d’audience avec le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita.

Selon Mme Penny Mordaunt, Secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume, 250 Casques bleus britanniques viendront renforcer la Minusma, la mission onusienne au Mali. Bien avant l’audience d’hier, c’est le journal www.ouest-france.frqui a révélée l’information sur le renfort militaire britannique au Mali.

Cette décision des autorités militaire de la Grande Bretagnes est bonne nouvelle d’autant plus que cette mission onusienne a bien besoin de ce coup de pouce offensif. Car régulièrement la cible d’attaques terroristes contre ses postes et ses convois, la pression est désormais forte.

Depuis sa création en 2013, la Minusma a perdu 195 membres. La plus récente attaque a eu lieu le 11 juillet quand un blindé onusien a sauté sur une mine; dix Casques bleus ont été blessés dont 4 sérieusement.

Annoncée lors d’un déplacement dimanche 21 juillet au Mali par la Defence Secretary Penny Mordaunt, l’arrivée de ce contingent britannique en début d’année 2020 a été confirmée par le patron de la Minusma, le Lieutenant General Dennis Gyllensporre. Sa mission durera trois ans sur le sol malien.

Ces forces, dont l’origine n’a pas encore été précisée, seront chargées de missions de reconnaissance et de combat et traqueront les GAT (groupes armés terroristes) depuis la base de Gao. Ces soldats, regroupés au sein d’un Long Range Reconnaissance Task Group, effectueront ces missions déjà confiées précédemment à des commandos néerlandais et suédois.

A l’issue des échanges avec le Président IBK, le Secrétaire d’état du Royaume Uni a réitéré au Chef de l’Etat l’appui et l’assistance de son pays. « Nous sommes ici pour renforcer notre coopération bilatérale avec le Mali » a déclaré l’honorable Penny Mordaunt nommée à ce poste il y’a juste un trimestre. Elle a souligné que son pays fera des annonces fortes pour aider le Mali à sortir de cette crise.

Un des axes prioritaires de renforcement de la coopération bilatérale entre nos deux pays sera également le déploiement dans notre pays d’hélicoptères de combat britanniques.

Rappelons que l’armée Britanniques travaille déjà aux côtés de Barkhane avec une centaine de soldats. Ce sont des soldats de l’armée de l’air (RAF) qui mettent en œuvre trois hélicoptères lourds Chinook qui renforcent les moyens de transport tactique de la mission Barkhane, des moyens chroniquement insuffisants pour un théâtre d’opérations aussi étendu.

Soulignons aussi qu’il y a quelques semaines, l’armée britannique annonçait la présence  des ses hélicoptères pour 6 mois alors que leur mission devrait prendre fin en juin 2019 passé.

K. Komi LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP 25 : Christian Wessels s’exprime 

  La Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP 25 (2 – 13 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils