dimanche 17 octobre 2021
Accueil | Société | Litige foncier à Djelibougou entre Mme Simpara Saran Traoré et Zoumana Traoré: L’Association Mali Kunko prône l’entente

Litige foncier à Djelibougou entre Mme Simpara Saran Traoré et Zoumana Traoré: L’Association Mali Kunko prône l’entente

À travers un point de presse animé hier, les hauts cadres de l’Association Mali Kunko prônent l’entente sur le litige foncier qui est à Djelibougou, en Commune I du district de Bamako, non loin du lycée Kodonso. Pour eux, le Mali n’a pas besoin de ce genre de problème, particulièrement la Commune I. Ces deux grandes personnalités du pays, tous des entrepreneurs, doivent s’entendre sur la voie de sortie de ce problème qui aggrave la situation du Mali, ont affirmé les responsables de l’Association Mali Kunko.
Ce litige foncier n’honore pas les habitants de la Commune I, particulièrement ceux de Djelibougou, vu tous ces problèmes que notre pays traverse. ‘’ Mme Simpara Saran Traoré et Zoumana Traoré alias San Zou sont tous de grandes personnalités qui ont fait beaucoup de choses dans le domaine de l’entreprenariat’’, a martelé Oumar Coulibaly, membre de l’association Mali Kunko.
Toujours selon lui, ces deux personnes doivent s’entendre pour le bonheur sur cette parcelle. ‘’ Nous cherchons la paix entre eux, parce que le Mali en a fortement besoin ces derniers temps’’, a prôné M. Coulibaly.
Oumar Coulibaly rappelle que cette histoire a débuté depuis 2007 et que la justice avait tranché en faveur de Mme Simpara Saran Traoré, mais ces derniers temps, Zoumana est venu avec un dossier et qu’il a été mis dans ses droits. ‘’ Il est venu avec un voyage de benne sur le lieu et les forces de l’ordre sont sur place pour sécuriser le lot. ‘’ Plus de 100 éléments de la Garde nationale et des gros bras sont sur place depuis quelques jours pour sécuriser la parcelle’’, a prononcé le porte-parole de l’Association Mali Kunko et continue que le nord et le centre du Mali sont menacés et ces forces de l’ordre ont leur place prépondérante dans ces zones, pour sécuriser la population et leurs biens.
Pour Oumar Coulibaly alias OC, la justice doit jouer son rôle pour mettre fin à ce litige foncier qui n’a que trop duré. ‘’ Le Mali a actuellement besoin d’entente et de cohésion pour relever les défis auxquels il est confronté’’, a laissé entendre OC.
D. Sanogo LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Après la proclamation du résultat du Bac et DEF: Comment gérer le cas des classes de passage ?  

  Après la proclamation de certains résultats, la crise scolaire tend-elle  vers sa fin? Les cas …

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils