lundi 6 juillet 2020
Accueil | Société | L’iman Dicko à l’œil nu la cible choisie de la fabrique de désinformation : À qui profite le crime ? 

L’iman Dicko à l’œil nu la cible choisie de la fabrique de désinformation : À qui profite le crime ? 

Depuis la marche du 19 juin dernier, l’Iman Dicko, la bête noire du régime IBK est au centre de toutes les convoitises, mais  également la cible à abattre.  

En effet, une avalanche de désinformations a envahi les réseaux sociaux et souvent repris par les autres médias.  Une stratégie perverse visant à tromper l’opinion publique pour nuire à l’autre.

L’iman Dicko à la tête du M5-RFP a fait trembler Koulouba, c’est indéniable. Aujourd’hui, il a coupé le sommeil à plusieurs hauts dirigeants de ce pays qui se croyaient intouchables. Donc, l’arme fatale utilisée contre lui pour le combattre et anéantir ainsi le mouvement n’est autre que de fabriquer toutes les minutes dans les médias des rumeurs toutes fantasmées les unes après les autres afin de semer la confusion au sein des manifestants du 5 et 19 juin derniers.

Certes, des personnalités y compris le Président  de la République, lui-même et son fils, selon ces mêmes allégations, auraient défilé soit chez Mouhamoud Dicko, soit dans des endroits gardés secrets avec des propositions alléchantes pour  convaincre l’Homme, mais l’iman n’est pas de ces hommes stupides qui sont prêts à vendre leur âme au diable – certainement pas!

C’est un iman, un homme de Dieu qui s’est fait respecter dans sa communauté et de surcroit un père de famille responsable et exemplaire. Il sait pertinemment que ces jeunes désespérés, ces femmes inquiètent pour l’avenir de leurs enfants, l’ont suivi dans cette bataille parce qu’ils croient en lui.  Aujourd’hui, tous leurs espoirs sont placés sur le cran et la force de l’Iman.

Au soir du lundi 29 juin, sous la pluie, des jeunes de tous les coins de Bamako presque orphelins de leurs sauveurs, se sont regroupés devant le siège du CMAS jusque tard dans la nuit  où les différents leaders du M5-FPR se réunissaient pour débattre de la posture à adopter les jours à venir.

La crainte d’être abandonné une fois de plus par leurs guides était si grande qu’il a provoqué chez certains jeunes de l’anxiété  entrainant ainsi de l’incertitude. Jeunes, femmes et hommes attendaient la peur au ventre, l’ultime décision.  Cette inquiétude émane  de ragots qui ont émaillé les jours d’avant sur les réseaux sociaux et dans certaines presses. « Proposition de 16 milliards », par-ci, « des postes de ministres par-là », « l’envoyé du président de la Guinée, Alpha Condé avec une forte somme d’argent pour  dissuader l’Iman », et quoi encore… ? De rumeur en rumeur.  Et plus la rumeur approche, l’écho la redit, dira-t-on. Finalement, le but cherché par les adversaires était presque atteint puisque le trouble et la méfiance se sont installés entre jeunes et ainés. Le cirque médiatique qui recouvre différentes rumeurs a fait son effet.

Cet après-midi, nous attendons un point de presse promis par le M5-RFP pour clarifier toute ambigüité.

Un adage dit que « la rumeur est un mensonge qui né dans la rue et meurt dans la vérité ». Espérons que, même si tout ne peut pas être révélé, Dicko et ses compagnons de lutte couperont court aux rumeurs en éclairant nos lanternes sur la situation.

Malick Diancoumba

Voir aussi

Drame survenu à Bankass le 1er juillet 2020 : Les mouvements et associations ‘‘Dogon’’ réclament la démission du PM Boubou Cissé pour incapacité

C’est à la faveur d’un point de presse animé le Mouvement ‘’Baguinè Sô ‘’ et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils