mardi 29 septembre 2020
Accueil | Société | Les acteurs de la planification familiale plaident pour une éducation complète à la sexualité

Les acteurs de la planification familiale plaident pour une éducation complète à la sexualité

Pour la deuxième fois consécutive, les acteurs de la planification familiale se sont réunis à l’hôtel Salam pour faire l’état des lieux de la campagne au Mali. Cette campagne a pour objectif de mobiliser non seulement les décideurs politiques mais aussi les acteurs au développement pour soutenir et faire un plaidoyer en faveur de la planification familiale. Comme résultats attendus, les décideurs prennent position en faveur des jeunes et de la planification familiale.
La cérémonie d’ouverture des travaux de cette rencontre, présidée par la ministre de la Femme, de l’Enfant et de la famille, Mme Traoré Oumou Touré, s’est déroulée en présence, du député Adama Paul Damango de la Commission Santé, du représentant du ministre de la santé et de celui de l’éducation. On notait aussi la présence de la présidente de l’alliance Droit en santé en Afrique de l’ouest, Mme Traoré Nana Sisao, du représentant de l’ONG AMSOPT, M. Ballo et des ONG partenaires.
Pour la présidente de l’alliance droits et santé, Mme Traoré Nana Sisao, la planification familiale est un moyen qui permet de maintenir la santé de la femme, de l’enfant et de la famille, mais aussi de réduire la mortalité. Selon elle, notre pays est en retard par rapport à la démographie. Elle a insisté sur les avantages liés à la planification familiale.
Quant à la ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme Traoré Oumou Touré, elle a dans son discours d’ouverture, souligné que cette campagne de sensibilisation entre dans le cadre des missions de son département et que le gouvernement est sensible à toutes les préoccupations des acteurs de la planification familiale. «On ne peut pas construire une nation sans la santé et engageons nous tous pour la réussite complète à la sexualité» a-t-elle indiqué.
Selon les acteurs de la campagne pour la planification familiale, l’éducation complète à la sexualité va aborder la sexualité de manière holistique comme faisant partie du développement affectif et social des jeunes. Elle doit aider les jeunes à acquérir une information claire et exacte sur les droits sexuels et reproductifs, une information apte à dissiper les mythes et les renseignements sur les ressources et services disponibles. Elle permettra aussi de développer des compétences de vie telles que l’esprit critique, la communication et la négociation et valoriser les attitudes et valeurs positives comme l’ouverture d’esprit, le respect pour soi et autrui.
Il faut retenir qu’au cours de cette cérémonie, des débats autour de l’intégration de l’éducation complète à la sexualité ont été animés par les représentants des ministères en charge de la Santé, de l’Education qui s’occupent des programmes scolaires, de la coalition des organisations de la société civile, des jeunes champions. Notons enfin que des attestations de champions en planification familiale ont été remises à des personnes identifiées comme telles par l’alliance droits et santé au Mali. Aussi, des prix au gagnant du jeu «Génération PF» et enfin des pétitions «Génération PF : ensemble, choisissons l’avenir » ont été remises aux autorités présentes.
INFO SEPT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

3e Édition de la Formation sur la Police des Nations Unies : Dix-sept éléments des forces de sécurité certifiés dans le renforcement des capacités opérationnelles

Le Directeur Général de l’École de Maintien de la Paix, le Général de Brigade Mody …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils