mercredi 24 février 2021
Accueil | Société | L’entrepreneuriat féminin au Mali : Moussou Sora une self-made-women en entreprenariat

L’entrepreneuriat féminin au Mali : Moussou Sora une self-made-women en entreprenariat

Cette jeune dame qui a débuté presque seule dans l’informel, a su se frayer un chemin dans le secteur de l’entrepreneuriat en créant sa propre marque. Très tôt Moussou Sora, mannequine de formation,  a compris qu’il fallait faire quelque chose de son propre chef, c’est ainsi qu’elle va commencer à fabriquer des bracelets dans la cour familiale. Mais, une chose est de fabriquer un produit, l’autre est de pouvoir l’acheminer vers le marché afin de le commercialiser sur le plan national et international. Notre brave dame ne se fait pas prier pour mettre en ligne sur l’internet (E-commerce) ses différents produits de colliers et de perles.

Vu la qualité de ses produits, le nombre de commandes va aussitôt prendre une ascension fulgurante sur la toile. Cette marque d’intérêt, portée sur ses produits va encourager davantage dame Moussou à accroitre tout en diversifiant ses articles.

De fil en aiguille, elle va enfourcher plusieurs autres cordes multisectorielles à son arc. En effet, en qualité de styliste, le modéliste, toujours dans un souci de voler par ses propres ailes, et dans la perfection, va s’adonner à cœur à la confection d’habits et de vêtements de classe. Cette autre aventure va porter fruit, car, les friands de la bonne chose vestimentaire vont prendre d’assaut la page du commerce en ligne de notre ambitieuse et visionnaire self-made-women malienne.

Malgré les difficultés inhérentes rencontrées dans l’obtention de prêts auprès des banques et autres institutions financières, dame Moussou Sora, ne va pas pour autant baisser les bras. Six années plus tard, elle eut à faire la rencontre d’une grosse structure internationale de vent en ligne qui séduit par ses produits et enthousiasmé par son courage et son sérieux, va lui ouvrir ses portes dans un partenariat fécond.

À force de travailler dur sans relâche, avec ses petites économiques, elle va décider de réaliser son rêve, celui de créer sa propre marque. Et voilà comment est née la marque Royal SWAN made in Moussou Sora . Deux années seulement après sa création, l’entreprise de la dynamique chef d’entreprise a élargi son champ d’action et augmenté le volume de clientèle  aussi bien en Afrique  qu’en Europe. De nos jours, l’entreprise de notre intrépide dame de fer qui emploie plusieurs dizaines de personnes distribue dans le monde entier, des montres, des bracelets, des vêtements et divers articles de sa marque Royale SWAN.

Lorsque vous l’approchez, elle vous ouvre ses portes sans le moindre complexe. En femme de cœur, elle n’a de cesse de  prodiguer de sages conseils à ses sœurs qui ambitionnent d’entreprendre. Selon elle, la volonté seule ne suffit pas pour réussir dans ce qu’on fait ! Il faut, nous avait-elle dit, en plus de la volonté, se donner les moyens moraux, intellectuels, physiques et spirituels. Car, estime-t-elle que ne s’obtient dans la facilité, il faut pour cela, assez de courage, de sérieux, d’abnégation et surtout de la détermination pour atteindre son objectif. « J’ai dû batailler dur, malgré les difficultés rencontrées, pour être aujourd’hui. Alors, j’encourage mes sœurs à ne point se décourager ni baisser les bras, même aux moments les plus difficiles », a-t-elle conseillé.

Dans un contexte de mondialisation et de globalisation, il faut des hommes et femmes qui s’investissent dans le secteur privé afin de créer un plus valu aux économies et favoriser par la même occasion, la création d’emploi. L’exemple des jeunes entrepreneuses à l’instar de la dame Moussou Sora, promotrice de la marque Royal SWAN est à capitaliser et accompagner.

Tchéwi Adams Konaté

Malick Diancoumba

Voir aussi

AVEC LA TRISTE SERIE D’ASSASSINATS A GAO: Faire  régner la peur sur la ville pour étouffer toute résistance à la partition du Mali ?  

  Vivre à Gao est de plus en plus dangereux, surtout quand l’on jouit d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils