dimanche 28 novembre 2021
Accueil | Société | L’Enquête Modulaire et Permanente auprès des Ménages (EMOP 2016/2017) : Un tremplin pour amorcer des projets de développement

L’Enquête Modulaire et Permanente auprès des Ménages (EMOP 2016/2017) : Un tremplin pour amorcer des projets de développement

Dans le cadre du renforcement de la production des statistiques, l’Institut National de la Statistique (INSTAT) avec l’appui technique et financier de la statistique Suède et de l’Agence suédoise de coopération a mis en place un dispositif permanent de collecte, dénommé l’Enquête Modulaire et Permanente auprès des Ménages (EMOP). C’était dans la matinée du vendredi 26 janvier 2018 au Conseil National du Patronat, sous la présidence du Directeur de l’ISTAT M.Harouna Koné.
L’EMOP est une enquête statistique d’envergure nationale estimée sur un échantillon de près 7200 ménages, elle est réalisée annuellement par l’INSTAT avec l’accompagnement technique et financier de la coopération Suédoise.
Le Directeur a rappelé que depuis plus d’une décennie, le gouvernement du Mali a placé la lutte contre la pauvreté au cœur de toute politique de développement du pays.
« Le cout de l’enquête première était de 700 millions FCFA, aujourd’hui avec les différentes actions qui sont entreprises on se trouve autour de 500 millions FCFA à peu près», a-t-il fait savoir.
Selon lui, l’INSTAT avec l’appui de la coopération Suédoise, entend mettre en place un système d’enquête modulaire et permanente auprès de ménages qui a pour objectif de fournir ses résultats dans des délais courts. Avant d’ajouter que cette enquête de 2017 est la sixième d’une série dont la première édition a démarré en 2011 pour prendre fin le 31 mars 2012. Cependant depuis l’avènement de la crise sécuritaire et institutionnelle en 2012, la région de Kidal n’est pas couverte par l’EMOP.
Il affirmera que les résultats de l’enquête de cette édition sont significatifs au niveau national comme dans chacune des régions couvertes et le district de Bamako. Ainsi les informations recueillies servent à renseigner les indications de conditions de vie de la population qui sont nécessaires à la planification au suivi et à l’évaluation des projets de développement de notre pays.
L’enquête a été réalisée par 22 contrôleurs ,66 enquêteurs ,8 superviseurs régionaux 3 agents éditeurs et une équipe technique de 6 cadres chargée de l’encadrement et de la production des rapports.
Le Directeur Général de l’INSTAT dira que, pour témoigner de l’importance des statistiques et de leur utilisation dans la planification des programmes de développement, le gouvernement du Mali, à travers l’INSTAT, a consacré l’axe 4 de son Schéma Directeur de la Statistique sur la période 2015-2019 à l’amélioration de la diffusion et de la promotion de l’utilisation efficiente des données statistiques.
Par Fatoumata COULIBALY LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

  TRAFIC DE DROGUES : L’OCS saisit 33,90 kg de cocaïne d’une valeur d’environ environ 1 milliard CFA

    L’Office central des stupéfiants (OCS) a saisi 33,90 kg de cocaïne pure et …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils