mardi 18 mai 2021
Accueil | Important | Leaders politiques maliens : Que font-ils pour gagner autant d’argent ?

Leaders politiques maliens : Que font-ils pour gagner autant d’argent ?

Au Mali, nombreux sont les acteurs politiques, surtout de premier plan, dont on ignore le métier, la profession. Donc, les sources de revenus. Et, pourtant, ils financent à longueur de journée des activités, donnent à tours de bras aux laudateurs et griots. Alors, où tirent t-ils leur argent ? Quelle est leur source de financement ?

 

Quel est le métier de Tiébilé Dramé ? de Soumaïla Cissé ? de Tiémoko Sangaré ? de Yououss Hamèye Dicko ? etc. Il est temps de s’interroger sur les métiers de ces leaders politiques et surtout leurs sources de revenus. Tout un débat. Avec l’avènement de la Démocratie, notre pays a vu  naître des Politiciens qui n’ont comme seul métier  que de faire la politique. Une monstruosité diront certains. En tout cas, ici, au Mali, nombreux sont les acteurs politiques, surtout de premier plan, dont on ignore généralement les sources de revenus. Et, pourtant, ils financent à longueur de journée des activités, donnent incessamment aux laudateurs et griots. Nombre d’entre eux, sans aucun métier véritablement connu du commun des Maliens, ont fait leur humanité dans les rouages des partis politiques avant de se voir bombardés Ministres ou Députés. Le cas de Moussa Timbiné,  Président de la jeunesse du Rassemblement Pour le Mali (RPM) en est une parfaite illustration. Sans carrière professionnelle connue, sans emploi ni aucun métier ou profession,  il aura passé tout son temps à militer pour enfin se faire élire Député avec l’arrivée de son mentor au pouvoir.  C’est un professionnel de la politique (sic) ?  Essayez d’aller voir  sa carte de visite ou celles de certains de ces politiciens sans qualification. Presque tous n’ont pour fonction que de « Consultant » dans les domaines d’un poste ministériel qu’ils ont occupé dans un gouvernement.  Par exemple, Seydou Traoré dit «Criquet Seydou» vous dira qu’il est Consultant dans le domaine agricole.  Un ancien Maire se targue d’être Consultant international. Pourtant, les émoluments que certains d’entre eux tirent  de leurs fonctions politiques est assez insuffisants pour les dépenses engagées. Pour des personnes qui aspirent à présider les destinées des Maliens, il est temps que la lumière soit faite sur ce qui semble être une nébuleuse pour leurs compatriotes.

Mohamed DAGNOKO LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Remaniement ministériel: Devons-nous nous attendre à un retour des militaires aux postes régaliens de l’État ?

L’un des problèmes du gouvernement de l’acte I de Moctar Ouane était aussi la forte …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils