mardi 29 septembre 2020
Accueil | Société | Le M5-RFP relance les manifestations : Un grand rassemblement programmé pour le 11 août une plainte déposée auprès des juridictions nationales et l’autre en cours pour la CPI

Le M5-RFP relance les manifestations : Un grand rassemblement programmé pour le 11 août une plainte déposée auprès des juridictions nationales et l’autre en cours pour la CPI

Ces déclarations ont été faites le mardi dernier vers 21 heures par Choguel Kokala Maiga au siège de la CMAS lors d’une rencontre du comté stratégique du M5. D’après lui, cette nouvelle sortie sera un “grand rassemblement, qui doit être le plus grand qui n’a jamais été organisé en République du Mali“. Il se déroulera partout sur le territoire malien et compte battre toutes les autres rencontres organisées par le passé.
Pour la réussite de la manifestation, le comité stratégique du M5RFP va déployer des délégations dans toutes les régions du Mali. La désobéissance civile redémarrée le 3 août après la fête de Tabaski par les jeunes du M5 va continuer.

L’objectif visé par le M5 selon Choguel K. Maiga, est de mettre “la pression sur le régime“ afin qu’il comprenne que les Maliens ne veulent plus de lui et démissionner.
Propos de Choguel Kokala Maïga
“Nos avocats nous ont rendu compte que la plainte contre ceux qui ont ordonné la FORSAT d’aller tirer sur les Maliens dans la rue, dans les maisons et dans les lieux de cultes, pour tuer 23 maliens et blesser 150 autres. La plainte auprès des juridictions nationales a été déposée. Et un autre est en cours pour être déposé auprès de la Cour Pénale Internationale (CPI). C’est une affaire qui tient à cœur le M5 parce que nous ne pouvons pas accepter que l’argent du contribuable utilisé pour équiper nos forces armées pour combattre le terrorisme que ces armes soient retournées contre les citoyens maliens à mains nues.
La deuxième décision est de nous féliciter et féliciter la jeunesse du M5-RFP pour son courage et sa détermination et la réussite d’une façon intelligente de la désobéissance civile en faisant tout pour ne pas indisposer les citoyens. Nous remercions aussi le peuple malien de tout bord qui a fait preuve de compréhension. Dans une République laïque et non sous le joug d’une oligarchie qui a pris notre pays en otage. La majorité des Maliens a compris le sens de notre lutte et a fait preuve de compréhension vis-à-vis de nos militants.
Nous avons décidé de convoquer pour le mardi 11 aout 2020, un grand rassemblement patriotique sur l’ensemble du territoire national dans l’après-midi. Ce grand rassemblement doit être le plus grand qui n’a jamais été organisé en République du Mali. L’objectif c’est de montrer à la communauté internationale et le peuple dans toute sa composante que le combat du M5-RFP existe et il obtiendra la victoire du peuple malien parce que précisément, ce combat, c’est pour l’intérêt supérieur du peuple malien, c’est pour sauver la nation malienne, c’est pour sauver l’État malien.
Pour réussir ce grand rassemblement, il a été décidé de repartir les membres du comité stratégique entre les régions du Mali. Et chaque membre à la mission de coordonner les actions du M5-RFP parce qu’il y a un fort engouant à l’intérieur du pays qui ne cherche qu’à être coordonné. Au niveau du District de Bamako, il a été décidé d’intensifier l’implantation des bases du M5-RFP en prenant en compte les aspects géographique et sociologique de notre pays.
Il y aura des manifestations dans les cercles, les préfectures, les régions et dans la diaspora pour dire leur rejet à ce régime. Et cela doit se faire pacifiquement conformément à la constitution, pas de violences.
Nous avons décidé d’écrire l’épopée du M5-RFP, l’épopée de la bataille du peuple malien durant ces trois mois. Il sera édité un livre blanc sur le sens et le combat du M5-RFP. C’est pour contrer la propagande du pouvoir qui consiste à faire croire que le M5-RFP est un mouvement organisé autour de l’imam Dicko dont la finalité est de former un état islamique au Mali. Nous avons vu ces affabulations lors du sommet des chefs d’État de la CEDEAO. Donc nous voulons mettre tout cela en musique pour donner un nouvel espoir au peuple malien“.
Bourama Kéïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

3e Édition de la Formation sur la Police des Nations Unies : Dix-sept éléments des forces de sécurité certifiés dans le renforcement des capacités opérationnelles

Le Directeur Général de l’École de Maintien de la Paix, le Général de Brigade Mody …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils