mardi 2 mars 2021
Accueil | Société | Le Commissaire Satigui Kamissoko : Une honte pour la police malienne !

Le Commissaire Satigui Kamissoko : Une honte pour la police malienne !

La célébration de la journée nationale de la police, le 4 octobre dernier, à Kayes,  a provoqué un déshonneur inoubliable chez les flics dans cette Région. Le motif : le Commissaire principal et Responsable du Commissariat de police du 1er  Arrondissement de la ville, le Commissaire Satigui Kamissoko, a commis une erreur professionnelle lors de son allocution. Et le couac n’est pas passé inaperçu. Car, le Gouverneur de la Région s’est indigné devant l’assistance. Rapportent nos sources de Kayes.

Dans son discours lors des festivités du 4 octobre dernier, organisées par la Direction régionale de la police de Kayes, le Gouverneur de la Région Baba Hamane Maïga s’est dit déçu devant les Chefs de service et les chefs militaires. Et, pour cause, dans son allocution, le Commissaire principal chargé du Commissariat du 1er Arrondissement de la Police de Kayes,  Satigui Kamissoko n’a pu expliquer la journée du 4 octobre pour la police.

En réponse à cet état de fait, l’Exécutif régional a signalé  l’incivisme du Commissaire devant tout le public. N’est-ce pas une honte pour la police de Kayes?

A cet effet, la fête n’a pas dépassé 30 mn. On s’est même demandé si l’excellent Rapporteur a fait le compte rendu de cette déception  au  Directeur Général de la police nationale à Bamako. Cependant, selon ses subalternes, ledit Commissaire ne cesse de se glorifier qu’il est un Intellectuel. N’est-ce pas un Intellectuel qui se moque du corps de police,  reconnu par les plus hautes autorités du pays d’être en pleine évolution.  Afin que cette Révolution soit réelle à tous les niveaux de la corporation, la Direction Générale de la police nationale doit veiller à faire un toilettage pour débarrasser du corps de ses brebis galeuses dans les  postes de responsabilité au niveau de la police. Surtout dans les Régions du Mali.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

NIONO : Accord de cessation des hostilités entre dozos et peuls

  Le ville de Niono a abrité dimanche dernier (21 février 2021) la cérémonie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils