lundi 21 septembre 2020
Accueil | Société | Le colonel Assimi Goïta, chef de la junte : “Notre objectif, c’est de, très vite à travers les différentes rencontres…transférer rapidement le pouvoir à une transition civile’’

Le colonel Assimi Goïta, chef de la junte : “Notre objectif, c’est de, très vite à travers les différentes rencontres…transférer rapidement le pouvoir à une transition civile’’

Pas de temps à perdre pour le Comité national pour le Salut du Peuple (CNSP). Après la rencontre avec les secrétaires généraux des départements ministériels à la suite de laquelle la reprise du travail a été annoncée le mercredi, les mutins ont rencontré la classe politique hier jeudi 20 août 2020 au ministère de la Défense.

L’objectif de cette rencontre est d’échanger avec les acteurs pour redéfinir le plan de transitions à mettre en œuvre pour une sortie de crise.
À l’occasion, les politiques ayant pris part à la rencontre ont tour à tour condamné ce coup d’État des militaires. Ils ont demandé aux mutins de présenter ce qu’ils comptaient faire pour organiser la transition.
Prenant la parole, le chef de la junte au pouvoir depuis mercredi 19 août 2020 a fait savoir qu’ils ne sont pas là pour rester au pouvoir, mais pour rétablir l’ordre.
« Nous, on n’a aucune ambition politique. Nous sommes des soldats. Nous avons d’autres prérogatives qui nous attendent. Notre objectif, c’est très vite à travers les différentes rencontres avec les différents groupes sociaux politiques transférer rapidement le pouvoir à une transition civile. » Président du CNSP, le colonel Assimi Goïta.
Pour Maouloud Ben Kattra, présent à cette rencontre, le CNSP doit proposer une feuille de transition pour permettre aux autres de se prononcer. Mais il faut aussi condamner le coup d’état militaire qui a fait partir IBK du pouvoir.
Pour plusieurs observateurs, la junte qui a fait partir IBK du pouvoir semble tirer les leçons de la chute du précédent, général ATT. Ce qui explique un peu le comportement des mutins peu euphotiques et mesurés dans leurs paroles.
Bourama Kéïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

TRANSITION POLITIQUE AU MALI : vers un bras de fer CNSP/CEDEAO ?

Comme il fallait s’y attendre, la CEDEAO aura pris le contre-pied des résolutions prises par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils