dimanche 25 octobre 2020
Accueil | Société | L’ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE DE RENOUVELLEMENT DU BUREAU DU CNPM EST CONVOQUEE POUR CE JEUDI 8 OCTOBRE, Mamadou Sinsi Coulibaly, toujours candidat à sa propre succession

L’ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE DE RENOUVELLEMENT DU BUREAU DU CNPM EST CONVOQUEE POUR CE JEUDI 8 OCTOBRE, Mamadou Sinsi Coulibaly, toujours candidat à sa propre succession

Après la farce d’élection orgnisée par Diadié dit Amadou Sankaré dans la rue, aux antipodes des statuts du CNPM et dont les résultats qui en sont issus sont nuls et de nul effet, c’est finalement le jeudi 8 octobre 2020 que l’Assemblée Générale statutaire de renouvellement du Bureau aura lieu dans les locaux du CNPM et cela conformément à l’article 6 des statuts et règlement de la structure. Cette Assemblée Générale qui répond à un double souci, celui de la légalité et le souci de légitimité, a été convoquée par le Président sortant et se tiendra au siège du Conseil National du Patronat du Mali CNPM. Les délégués viendront de tous les regroupements professionnels membres du CNPM. Le candidat autoproclamé Président, à savoir Diadié dit Amadou Sankaré, va-t-il accepter de mettre son mandat de quelques jours en jeu pour acquérir la légitimité et la légalité nécessaires pour le bon fonctionnement du CNPM ? Mamadou Sinsi Coulibaly, candidat à sa propre succession va-t-il rempiler pour un second mandat afin d’achever les gigantesques chantiers qu’il a ouverts et qui font du CNPM, l’une des structures les plus enviées et les plus convoitées ?

Nous ne nous lasserons jamais de rappeler que la crédibilité et le leadership d’un responsable dépend en grande partie de son comportement vis-à-vis de ses collaborateurs et de la structure qu’il dirige. Imaginez que le Président du Conseil National du Patronat, CNPM, soit élu dans la rue alors même que cette structure est censée être la clef de voute de l’économie, il y a véritablement mal donne. Donc, la pseudo Assemblée Générale tenue le 26 septembre 2020 dans la rue ne saurait être celle du CNPM, car elle n’a pas été convoquée dans les règles de l’art et ne s’est pas tenue dans les locaux de la structure. Cette Assemblée générale est nulle et non avenue. Par contre, celle qui est prévue pour le jeudi 8 octobre 2020 est marquée du sceau du Président du CNPM et cela  conformément à l’article 6 des statuts du CNPM.  L’Avis de convocation de l’AG est ainsi libellé : le Président du Conseil National du Patronat du Mali, CNPM, convie en Assemblée Générale de renouvellement des instances du Conseil National du Patronat du Mali, tous les délégués des groupements professionnels et des conseils patronaux des régions le jeudi 08 octobre 2020 à 10 heures au siège du CNPM sis à Hamdallaye ACI 2000.

Mamadou Sinsi Coulibaly, auréolé par d’immenses  résultats qu’il a engrangés à la tête du CNPM, a fait acte de candidature pour un second mandat afin de parachever l’œuvre de redressement et d’innovation qu’il a entrepris ces cinq dernières années.  Il a le soutien de nombreux groupements patronaux des régions et du District de Bamako et tout porte à croire qu’il sera plébiscité par les délégués afin de continuer son combat pour un Conseil National patronal ami et défenseur des droits du secteur privé et  un interlocuteur sérieux et fiable de l’Etat.

Pourquoi Mamadou Sinsi Coulibaly mérite-t-il  un second mandat ?

Parce qu’on ne change pas l’entraineur d’une équipe qui gagne. A la tête du CNPM, le bilan de cinq ans de gestion de Mamadou Sinsi Coulibaly, alias  Madou Coulou est élogieux. Pour preuve, dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires, il a permis la réduction de la presse fiscale de 4 % sur les entreprises formelles, l’accès préférentiel des PME au marché public, l’acceptation par le gouvernement du principe de la réduction de l’ITS, pour ne citer que ces quelques prouesses. Sur le plan du renforcement du positionnement  stratégique du CNPM, il y a eu l’instauration d’une rencontre de haut niveau dénommée Rencontre économique du CNPM placé sous la présidence du chef de l’Etat, l’organisation des journées de l’entreprise, l’organisation des concertations avec les candidats en lice pour l’élection présidentielle afin de prendre connaissance des projets de société de ces candidats.

Sur le plan international

Il y a eu la parfaite organisation de l’Assemblée Générale de la Fédération des organisations patronales d’Afrique de l’ouest à Bamako, l’implication du CNPM dans la création de l’union des patronats du G5 sahel, la liste n’est pas exhaustive.

En somme, l’Assemblée Générale qui doit se tenir le jeudi devra être le couronnement des inlassables efforts jusque-là fournis par le Président sortant à la tête du CNPM. Elle permettra à Madou Coulou d’engranger une nouvelle victoire et de poursuivre son œuvre de construction d’un patronat d’avenir.

Youssouf Sissoko               

Malick Diancoumba

Voir aussi

Opération Barkhane : 500 Chasseurs en route pour le Mali

Un bataillon d’escadrons sera déployé d’ici peu au Mali. Le Premier régiment de chasseurs de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils