vendredi 27 novembre 2020
Accueil | Société |  L’amateurisme dans l’administration de Bah Dao : La rédaction administrative est à réviser de nouveau !

 L’amateurisme dans l’administration de Bah Dao : La rédaction administrative est à réviser de nouveau !

Depuis la nomination de l’équipe gouvernementale de Moctar Ouane, c’est la deuxième fois qu’une telle erreur se produit dans la rédaction des documents administratifs du pays si ce n’est pas le nom, c’est des erreurs de signature de document.

 

La grosse erreur est survenue hier, après la publication du décret 0165 PT RM du 12 Novembre 2020 instaurant  un deuil national en hommage au président  ATT a été signé par le président de la transition alors que sur l’entête il est écrit primature. Cette gaffe est marquée de négligence de services de la rédaction des documents administratifs de la primature et/ou de la présidence. Montrant ainsi le manque de sérieux dans nos différents services publics. Un service public est là pour faciliter la tâche aux administrés, et si c’est les administrés qui trouvent à corriger les erreurs de l’administration surtout sur quelque chose qui est appris depuis avant d’arriver dans la boite administrative.  La  première a été le cas de la nomination d’un monsieur à la place d’un autre pour faute de Nom de père de la personne alors que tout était sur CV. Comment le service de la Rédaction de la primature fait-il ses maladresses ? Où existerait-il un amateur au sein du groupe qui ne dit pas son nom ? En tout cas, une erreur de la sorte montre à suffisant l’amateurisme des  services administratifs maliens qui ont  été nommés. De nos jours, surtout avec le développement de la technologie ces genres d’erreurs ne doivent pas se produire dans l’avenir. Et les cabinets de la primature ne doivent pas être recrutés de la sorte, puisque c’est une structure très importante dans la gestion de la politique administrative du pays.

À suivre

Lansine Coulibaly

Malick Diancoumba

Voir aussi

L’organe législatif de la transition : un militaire démissionnaire pressenti à sa tête 

Le Conseil national de transition est pour le moment le dernier organe en gestation depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils