mardi 30 novembre 2021
Accueil | Important | LA COALITION PATRIOTIQUE POUR LE MALI DEMANDE A LA RUSSIE D’AIDER A LA LIBERATION DE KIDAL ET EXIGE A LA FRANCE D’ARRETER SON JEU TROUBLE

LA COALITION PATRIOTIQUE POUR LE MALI DEMANDE A LA RUSSIE D’AIDER A LA LIBERATION DE KIDAL ET EXIGE A LA FRANCE D’ARRETER SON JEU TROUBLE

La Coalition Patriotique pour le Mali (CPM) entend donner de la voix pour libérer Kidal du joug de la CMA. Elle a organisé, le jeudi dernier une marche pacifique qui a pris fin à l’Ambassade de la Russie. Objectif, demander au pays de Vladimir Poutine d’aider à la libération du dernier verrou du nord malien qu’est Kidal.
Auparavant, le mercredi 21 septembre 2016, elle avait battu le pavé pour soutenir les FAMA et la plateforme dans leur lutte pour l’intégrité territoriale du Mali. La cérémonie avait réuni M. Fabou Kanté, président de la CPM, M. Mohamed Maïga, membre de la Coalition ainsi que plusieurs autres participants. L’itinéraire de la marche avait débuté au monument de l’indépendance et pris fin à l’ambassade de la France en passant par la devanture de l’ENSUP et de l’hôtel Al Farouk. Après le refus catégorique de l’ambassadeur de la France de recevoir les responsables de la Coalition, une déclaration du mouvement a été lue juste à côté de la pyramide du souvenir. Dans cette déclaration, la coalition accuse directement la France d’être la responsable de la situation qui prévaut à Kidal. Toujours selon la déclaration, la France, en complicité avec la communauté internationale, semble être plus préoccupée par l’exploitation des ressources naturelles du Mali et sa mise sous tutelle plutôt que par le rétablissement de l’intégrité territoriale. C’est pourquoi, la CPM entend attirer l’attention de l’Opinion nationale et internationale sur la situation sécuritaire et humanitaire si préoccupante du Nord du Mali en général et de la gestion inadmissible de la question de Kidal en particulier. Face au jeu trouble de la France et au mutisme de l’Etat malien, la Coalition a donc demandé ce 22 septembre jour d’indépendance du Mali à la Russie d’intervenir militairement pour résoudre la crise de Kidal. Rappelons que l’URSS fut l’un des tous premier pays à reconnaitre le Mali indépendant. Le symbole est d’autant plus fort.
lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Polygamie : Des femmes  témoignent sur comment elles en ont été informées

  Au Mali, le code de la famille prévoit l’option du régime polygamique pour un …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils