vendredi 14 mai 2021
Accueil | Réligion | La célébration du Maouloud 2020 : un prêche était organisé par les Leaders religieux de ZERNY !

La célébration du Maouloud 2020 : un prêche était organisé par les Leaders religieux de ZERNY !

À l’occasion de la célébration du Maouloud 2020, les leaders religieux de Yirimadio/Zerny ne sont pas restés en marge. Une journée de prêche a été organisée pour magnifier le prophète Mahomet. Elle était présidée par le grand prêcheur Cheick El hadj Oumar Ismaël Sogodogo (le soleil de la religion). C’était le samedi dernier à la place publique de ZERNY.

 

Cette journée de prêche a enregistré la présence du chef de quartier et ses partisans, des Imams, des groupements féministes, des jeunes, des associations, des représentants, des partenaires, des Chefs domiciliers, des acteurs de ZERNY et d’autres personnalités des localités de la commune IV du district de Bamako. Chaque année, les groupements des femmes, apprenantes du Corant organisent une journée dans le cadre de la célébration du Maoulou. Pour cette énième fois, des centaines des hommes, des femmes, des jeunes ont été à la place publique du ZERNY. L’objectif de cette journée était de regrouper les fidèles musulmans pour magnifier le Prophète Muhammad à travers sa naissance, son histoire, et même au-delà. Au cours de cette cérémonie, le prêcheur, Cheick El hadj Oumar Ismaël Sogodogo explique après l’accueil et les salutations, que cette cérémonie a pour impact de lancer un appel aux religieux, de renforcer ses efforts chaque année pour qu’on puisse se retrouve ici pour parler sur le prophète à travers la naissance, la mission le rôle qu’il a joué pour la religion musulmane entant que le Messager d’Allah et même au-delà. « Je sollicite un encouragement pour ces femmes apprenantes du Corant au regard de ces efforts conjugués pour l’islam d’ici, et d’ailleurs », a-t-il laissé entendre. Dans le cadre de ladite cérémonie, une bénédiction a été faite pour notre chère patrie au vu du climat d’incertitude que traverse le pays. Faut-il noter aussi que depuis un certain moment, le pays est pris à la gorge par des crises, comme l’insécurité, la crise scolaire, la crise sanitaire, des grèves,  entre autres qui ont trop duré et qui paralysaient le développement ? « Nous déplorons Allah dans le cadre de cette cérémonie afin que le pays se retrouve saint et sauf. Beaucoup de décisions ont été prises pour appliquer des méthodes afin de faciliter l’apprentissage du Coran et la défense de notre religion pour toutes les menaces », a-t-il conclu. La cérémonie s’est clôturée par un long Doua, le partage et le pardon pour la paix et cohésion sociale entre les gens du quartier en souhaitant un bon développement de la commune, de Bamako et partout. Que la paix règne !! Amen

Lassana Sow, Stagiaire

Malick Diancoumba

Voir aussi

HADJ 2020 : Une annulation qui va coûter près de 2,5 milliards CFA aux agences de voyage maliennes  

Chaque année, plus de 2 millions de personnes se pressent à la Mecque à l’occasion …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils