samedi 2 juillet 2022
Accueil | International | Koutiala : La Religieuse colombienne enlevée fait de nouveau signe de vie

Koutiala : La Religieuse colombienne enlevée fait de nouveau signe de vie

La Colombienne Sœur Gloria Cecilia Narvaez Argoti a fait signe de vie à nouveau dans une vidéo après celle de juillet de 2017. Elle est apparue dans une vidéo du groupe Nusrat Al-Islam Wal-Muslimin de moins de 5 minutes. Dans la projection, elle demande au Pape François d’intervenir pour sa libération. L’information a été publiée par le Centre-américain de surveillance des sites djihadistes (SITE), le lundi 29 janvier dernier. 

Sur une bande vidéo d’environ 5 minutes, les commentaires sont diffusés en anglais et sous-titrés en arabe. Au total, 8 otages de nationalités différentes qui ont été capturés par des groupes islamistes armés regroupés au sein de Nusrat Al-Islam Wal-Muslimin y étaient visibles. À son tour, la Religieuse colombienne se présente en donnant son nom, son origine et son âge avant de féliciter le Pape François en lui disant qu’elle est au courant de sa visite au Chili et en Amérique Latine.

Par ailleurs, elle ajoute que le 7 février prochain elle aura une année de captivité et demande au Pape de l’aider à retrouver sa liberté.

La Sœur colombienne a imploré l’aide du Pape les mains jointes avec ces mots : «Faites même l’impossible jusqu’à ce que je sois libérée».

À la fin de la vidéo, le groupe Nusrat Al-Islam Wal-Muslimin accuse les «Forces colonisatrices de la Région» de faire obstacle aux négociations parce qu’il s’agit du dossier de Gloria Cecilia Narvaez Argoti. Le groupe djihadiste demande aussi des négociations à travers les Fondations caritatives indépendantes comme cela s’est passé lors de la libération des deux otages sud-africain et suédois.

Au passage, rappelons que la Religieuse colombienne, Sœur Gloria Cecilia Narvaez Argoti, a été enlevée le 7 février 2017, à Karangansso, une localité située dans le Cercle de Koutiala, Région de Sikasso, où elle était en mission depuis près de 10 ans.

Adama A. Haïdara

Rédaction

Voir aussi

MÉDIATION DE FAURE DANS LA CRISE MALI-CEDEAO: Le doute des analystes politiques togolais  

    À Bamako, les regards sont tournés vers Lomé où les autorités ont sollicité …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils