mardi 31 janvier 2023
Accueil | Nos régions | KOULIKORO: Sinistre à la foire hebdomadaire  

KOULIKORO: Sinistre à la foire hebdomadaire  

 

Le dimanche 15 décembre 2019, jour de foire hebdomadaire Koulikoroba dans la Commune urbaine de Koulikoro, une boutique a été transformée en cendre, dégâts estimés à plus d’un million de F CFA. Grace à une intervention des agents de la Protection civile le feu a été maitrisé. Pas de perte en vie humaine, mais des dégâts matériels ont été notés. Quelques heures après le sinistre, les causes n’étaient pas connues.

Cet incendie dans la capitale du Méguetan survient, après plusieurs autres avec son cortège de dégâts matériels, qui n’est pas sans conséquences sur l’économie nationale. Ils provoquent la désolation aussi bien chez les commerçants  que chez les populations. Les marchés maliens sont mal organisés. C’est pourquoi, il est très difficile pour les soldats du feu de se frayer un passage pour éteindre un incendie dans nos marchés. L’indiscipline de certains commerçants aveuglés par l’appât du gain et le laxisme des autorités chargées de réguler les marchés, assoiffées elles aussi de pots de vin, en sont les principales causes. L’autre cause, non des moindres, c’est l’absence de bouches et de poteaux d’incendie.

Un plan de réaménagement et de modernisation de nos grands marchés eu égard à la forte croissance démographique, à travers une opération de sécurisation, s’impose pour le bonheur des populations et la survie de l’économie malienne. En ce qui concerne le marché de koulikoroba, le jour de foire le goudron (route principale) est occupé par les commerçants venant de divers horizons.

Coincée dans sa plus importante partie entre la colline et le fleuve, la ville de Koulikoro est aujourd’hui asphyxiée par sa proximité avec la capitale.

Cette ville compte bien, par le biais du conseil communal, un plan de grande ambition comme la couverture intégrale et obligatoire des bennes par une bâche, l’interdiction des gros porteurs à l’intérieur de la ville, l’interdiction des antibrouillards (phares Blancs) sur les motos et véhicules, de provoquer du bruit de nature à troubler le repos des voisins précisément avec certaines manifestations comme le « BALANI-SHOW ». Autres mesures prévues, c’est l’interdiction d’affichage, de publicité et de caravane sans autorisation et de circuler avec des motos sans tuyau où avec des tuyaux provoquant des bruits de nature à troubler l’ordre public.

Mahamadou YATTARA INFO SEPT 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Suspension de Joliba Tv News par la HAC: Le RMJI appelle à une mobilisation générale pour barrer la route aux velléités de musellement de la presse…

  Suite à la suspension de deux mois infligée à la chaîne Joliba TV, plusieurs …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils