vendredi 14 mai 2021
Accueil | Oeil du combattant | Kalaban-Coro: Il cause la mort d’un enfant de 5 ans et disparait !

Kalaban-Coro: Il cause la mort d’un enfant de 5 ans et disparait !

 

A Kalaban-Coro, l’accident causé en date du 18 janvier 2021 par le sieur qui dit être  Mamadou Tounkara a  donné la mort à Ladji Guindo, un enfant qui n’avait que 5 ans. Infomé du décès survenu deux jours plus tard, Mamadou Tounkara qui devrait assumer sa responsabilité, a disparu

A seulement 5 ans, la vie de Ladji Guindo vient d’être écourtée par un accident.

Horrible, voire inhumain, le déroulement de cette scène qui continue de plonger la famille Guindo dans une profonde  douleur a nécessité une réaction de la part de Issiaka Kamoko Guindo, le père du défunt Ladji. Dans un message audio qu’il nous a envoyé, il a déclaré : « L’accident a été commis sur mon enfant quand il traversait le goudron. Le fait n’a pas eu lieu à ma présence. Mais après avoir quitté l’hôpital, Mamadou Tounkara est venu  avec l’enfant. Il disait avoir fait les premiers soins. Quant aux consultations radiographiques, il disait aussi que les résultats n’annoncent rien de grave   ». Selon ses dires, le nommé Tounkara qui a reconnu ses torts, a décidé de rentrer chez lui après avoir remis 5000F. « La nuit, explique Issiaka Kamoko, mon enfant n’a pas dormi. Il criait en me disant qu’il avait mal au ventre. Dès le lendemain, ajoute-t-il, j’ai alors amené l’enfant  à l’hôpital. Après des analyses, les résultats obtenus indiquaient la coagulation du sang dans le vendre de l’enfant ».

Vu la gravité et la complexité de la situation, les médecins ont envoyé l’enfant à l’urgence de l’hôpital Gabriel Touré de Bamako, confie le père de la victime.

« Deux nuits plus tard, l’enfant est malheureusement décédé. Mais dès notre arrivée à l’urgence, j’ai tenu à informer Mamadou Tounkara. Il me promettait de se rendre à l’hôpital dès le lendemain. Mais on est resté à son attente jusqu’au décès de l’enfant », ajoute le père qui précise : « Je lui ai appelé à plusieurs reprises, quand l’enfant est décédé. Tounkara n’a pas voulu décrocher le téléphone. Quand l’accident se produisait, il y avait une dame. C’est cette dernière qui a pu joindre Tounkara. Elle lui a annoncé la mort de mon enfant ».

Mais jusqu’à présent, la famille Guindo dit toujours attendre Mamadou Tounakara en vain .Le pire, explique M. Guindo, le sieur Tounkara a même enlevé la puce qu’il utilisait pour ses appels. Ce qui est sûr, l’auteur Tounkara reste, de nos jours, à la fois introuvable et injoignable, après le décès d’un des fils de la famille Guindo de Kalaban-Coro.

 Mamadou Diarra LE PAYS

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Rebondissement dans l’affaire CNPM: Coup médiatique sur fond de manipulation de l’opinion

Diadié Sankaré, l’un des protagonistes de la crise qui ronge le Conseil national du Patronat …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils