vendredi 17 septembre 2021
Accueil | Société | Journées Internationale d’Action contre les Mines : Les FAMA sensibilisent contre les mines

Journées Internationale d’Action contre les Mines : Les FAMA sensibilisent contre les mines

Les Engins Explosifs Improvisés ont tué en 2019, 74 civils et 64 combattants au Mali. Cette information a été donnée par le chef des Centres de Coordination des Opérations d’Enlèvement et de Destruction d’Explosifs du Génie Militaire, le capitaine Abdoulaye Natié Coulibaly. C’était lors d’une séance d’exercices organisée, le vendredi 03 avril 2020 à la place d’armes du 34e  Bataillon du Génie militaire, dans le cadre de la Journée Internationale de l’Action contre les Mines.

 

En raison de la pandémie du Coronavirus qui touche le monde, la journée Internationale de l’Action contre les Mines habituellement célébrée le 4 avril fera exception à la règle cette année. Cependant le capitaine Abdoulaye Natié Coulibaly a tenu à rappeler aux populations les dangers liés aux mines et aux différents autres explosifs de guerre. Un exercice de simulation a été fait par une équipe de déminage du Génie Militaire sur les techniques de détection des Engins Explosifs Improvisés.

À cette occasion, le capitaine Abdoulaye Natié Coulibaly a rappelé les efforts des partenaires dans le cadre du renforcement de capacités des éléments du Génie militaire depuis 2013 sur le déminage et la lutte contre les EEI. Il a souligné qu’actuellement, les FAMA disposent des équipements pour faire face aux explosifs.

Notons que la journée Internationale de l’Action contre les Mines a été initiée le 8 décembre 2005 par l’Assemblée Générale des Nations Unies. Son objectif est d’attirer l’attention sur les besoins des victimes des mines et des explosifs de guerre.

Des véhicules et matériels FAMA qui ont été emportés lors de certaines attaques sont assez souvent utilisés par des criminels dans des attaques communautaires et même parfois contre les FAMA. L’utilisation de ces véhicules et uniformes FAMA par des groupes criminels participe de la perfidie. Elle vise d‘abord à tromper la vigilance des communautés, des FAMA et des partenaires. En second lieu elle tend à les discréditer.

La DIRPA en appelle à la vigilance, mais surtout à la compréhension des populations face à cette situation. Les FAMA condamnent cette perfidie et réitèrent leur détermination à protéger les populations sans discrimination aucune. Les FAMA traqueront tous les auteurs de crimes sous quelque forme que ce soit.

« Les FAMA comptent sur la bonne compréhension de toutes les populations éprises de paix », a conclu le capitaine Abdoulaye Natié Coulibaly.

 

Aïssétou Cissé

Source : FAMA

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Insécurité alimentaire: La Cedeao prête 7.372 tonnes de céréales au Mali  

  Le gouvernement a sollicité la communauté en vue de compléter le stock de vivres …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils